Premier trophée pour le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité

Tout juste inauguré, le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité - surnommé EC3 - revendique son premier succès.

Tout juste inauguré, le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité - surnommé EC3 - revendique son premier succès. Dans un communiqué, il explique que la police espagnole «a démantelé», en «étroite collaboration» avec lui, «le plus vaste et le plus complexe réseau cybercriminel dédié à la diffusion de ransomware». Un fois installés sur l’ordinateur de leur victime, ces logiciels malicieux se font passer pour des verrous posés par les autorités publiques et demandent le paiement d’une prétendue amende pour rendre l’usage de l’ordinateur infecté. Selon l’EC3, ce réseau aurait réussi à infecter des «dizaines de milliers d’ordinateurs dans le monde entier» et collecté «plus d’un million d’euros par an ». 

Onze personnes ont été interpelées dans le cadre de cette opération, dont un pirate russe de 27 ans, présenté comme «responsable de la création, du développement, et de la distribution internationale de plusieurs variantes du logiciel malveillant ». Selon l’EC3, l’une des principales cellules financières du réseau était installée dans la Costa del Sol. Les policiers ont notamment saisi de nombreuses cartes de crédit. 

Rattaché à Europol, l’EC3 a été inauguré officiellement le 11 janvier dernier. Il a notamment, parmi ses missions principales, la lutte contre «les activités en ligne menées par des organisations criminelles, notamment les attaques dirigées contre les services de banque en ligne ou d’autres activités financières en ligne ».

Pour approfondir sur Menaces informatiques

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close