Eclipse se dote d’un support LTS

Adapter le rythme de support aux longs cycles des industries très critiques.

Adapter le rythme de support aux longs cycles des industries très critiques. La fondation Open Source Eclipse a annoncé la création d’un projet de support sur le long terme des outils de développement de sa très populaire plate-forme. Baptisée Eclipse Long Term Support (LTS), cette initiative doit permettre aux utilisateurs de la plate-forme, dont les applications ultra-critiques nécessitent un long cycle de maintenance (comme par exemple dans l’aéronautique, l’industrie automobile et certains applicatifs d’entreprise), de bénéficier d’un support étendu allant de 10 à 50 ans. A travers cette initiative, des corrections du bugs ainsi que des mises à jour de maintenance seront  apportées à d’anciennes versions de la plate-forme Eclipse. « Historiquement, développer et corriger d’anciennes versions d’Eclipse a toujours été une opération difficile. Pire, chaque entreprise, confrontée à ces contraintes, devait développer ses propres compétences et processus, adaptés à l’entreprise. L’objectif du groupe de travail LTS est de proposer un unique service partagé afin de faciliter le support d’anciennes versions des technologies Eclipse qui sont embarquées dans des produits commerciaux », explique

la page du projet LTS sur le site Eclipse. Ce projet a été initié par des cadres du secteur : CA, SAP, IBM et EclipseSource. Mais compte également parmi ses membres Premium des sociétés comme Ericsson, Atos, Airbus, OpenGeo et Obeo dont certains ont également participé à la création

du groupe de travail Polarsys au sein de la même fondation - dont l’objectif est d’encadrer les outils de développements pour les applications très critiques embarqués d’un support sur les très long terme. Un groupe né des efforts  de deux projets du cluster français Aerospace Valley, Opees (autre projet de support sur le long terme) et TopCased (outils de modélisation Open Source d’applications critiques pour l’embarqué). D’ailleurs, on retrouve parmi les membres du comité pilote du projet LTS Pierre Gaufillet, ingénieur chez Airbus qui a  participé au projet TopCased et est membre de Polarsys. Des liens avec ce groupe de travail LTS sont donc noués. « Il s’agit d’une étape clé pour la Fondation Eclipse qui contribue à favoriser l’adoption d’Eclipse et des applications Open Source dans des industries importantes », indique Mike Milinkovitch, le patron de la fondation, dans un communiqué. Des forges seront notamment mises à disposition pour partager les mises à jour et releases.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close