NetApp se convertit finalement aux baies 100% Flash

Le constructeur vient d'annoncer une baie 100%Flash basée sur les contrôleurs de la série E hérités du rachat d'Engenio. Une réponse tactique à l'arrivée massive de baies 100% Flash développée par des start-ups et par ses concurrents. Mais la vrai réponse de NetApp à la concurrence arrivera en fin d'année avec le projet FlashRay, qui promet une toute nouvelle architecture en cluster développée par NetApp et optimisée pour la Flash

NetApp voit finalement son avenir en Flash. Le numéro deux mondial du stockage, qui a longtemps tardé a voir un intérêt à la Flash, avant de l’utiliser massivement comme étage de cache dans ses baies (avec ses cartes Flash Cache) puis d’étendre son usage au tiering de données avec sa technologie Flash Pool va finalement produire des baies 100% Flash.

L’annonce intervient alors que de multiples start-up ont fait leurs débuts sur ce marché (parmi les plus marquantes on notera Solidfire, Violin Memory, Pure Storage et Whiptail) et alors que tous les géants du stockage multiplient les annonces. EMC a ainsi racheté xtremIO, IBM Texas Memory Systems et Dell vient tout juste d’investir dans Skyera via son bras de capital-risque Dell Ventures. Hitachi de son côté a annoncé sa propre technologie Flash pour ses baies de stockage.

La baie EF540 : une réponse à court terme

La baie EF540 est une réponse à court terme à la demande des clients en attendant l'arrivée des baies FlashRay[/caption] Le développement de la stratégie Flash de NetApp se fera en deux temps. Dès la fin du mois, le constructeur disposera d’une réponse tactique sur le marché avec sa baie EF540, un système de stockage qui n’est en fait qu’un contrôleur de la série E5400 (ex-Engenio) couplé à des disques SSD. La baie EF540 pourra accueillir 12 ou 24 disques SSD de 800 Go en technologie MLC et offrira selon NetApp des performances de l’ordre de 300 000 IOPS en lecture sur des blocs de 4 K aléatoires.

Avec cette offre, NetApp propose une alternative immédiatement disponible aux offres de ses concurrents pour les entreprises ayant des besoins de performances critiques dans des environnements de type BI, décisionnel ou datawarehouse. Il ne faudra toutefois pas attendre de la baie EF540 qu’elle offre toutes les fonctionnalités des baies de nouvelle génération disponibles ou en cours de développement chez ses concurrents ou dans les start-up. La baie EF540 n’a pas de mode cluster et ne supporte ni la compression ni la déduplication. C’est une baie Fibre channel traditionnelle basée sur l’OS Centricity des E5400, un système éprouvé, qui offre des basiques comme les snapshots, la réplication synchrone et asynchrone, mais guère plus. C’est en ce sens que la baie EF540 doit être considérée comme une réponse tactique.

FlashRay, une nouvelle architecture conçue par NetApp pour l'ère de la Flash

Car la vraie stratégie d’avenir de NetApp dans la Flash réside ailleurs. Le constructeur a en effet pris le parti de refondre entièrement son architecture de stockage et de se lancer dans le développement d’un successeur à son OS de stockage OnTap dans le cadre du projet FlashRay. FlashRay, attendu pour la fin 2013, a pour objectif de donner naissance à une nouvelle génération de baies de stockage 100% Flash en cluster.

L’objectif est d’offrir une architecture scale-out – une approche similaire à celle de SolidFire et d'EMC avec XtremIO – intégrant la compression et la déduplication des données en ligne, le support multiprotocoles (NAS et SAN, une marque de fabrique chez NetApp) ainsi que la gestion de la qualité de service (ce que propose SolidFire nativement). Il semble que FlashRay ne s'appuiera pas sur des disques MLC mais sur des modules de mémoire Flash maison, selon un principe déjà étrenné par Violin Memory et XtremIO.

Le projet FlashRay est mené en interne par Brian Pavlovski, l’ancien CTO de NetApp. Selon nos contacts chez le constructeur, la baie FlashRay pourra répliquer avec les baies OnTap actuelles. Ce que l’on ne sait pas encore, c’est si NetApp maintiendra à terme trois familles de  baies de stockage, la série E (héritée d’Engenio), les baies FAS (sous OnTap) et les baies FlashRay, ou si FlashRay a vocation à terme à aussi inclure une dimension disque traditionnelle et à remplacer les baies FAS.

Il faudra sans doute quelques mois pour en savoir plus, mais dans tous les cas, FlashRay est un produit bien plus stratégique pour NetApp que ne l’est sans doute la réponse tactique fournie à court terme par la baie E540…    

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close