Cet article fait partie de notre guide: Dossier Stockage : La révolution Flash

NetApp met à jour son offre de baies Flash et sa série E

Répondant à EMC, NetApp a annoncé cette semaine une mise à jour de son offre de baies Flash et un rafraîchissement de l'offre SAN Série E. Mais les baies FlashRay se font toujours attendre...

NetApp a dévoilé cette semaine une nouvelle baie SAN 100% Flash, l’EF550, destinée à supplanter l’actuelle EF540 et a mis à jour son offre de baies de stockage SAN héritée du rachat d’Engenio en dévoilant les baies E2700 et E5550

Le lancement de l’EF550 intervient une semaine après l’annonce des baies XtremIO d’EMC et peut être interprété comme une riposte provisoire en attendant l’arrivée des baies FlashRay, une nouvelle génération de systèmes de stockage en cluster spécifiquement développée pour les besoins du stockage Flash. Pour faire vite, l’EF550 est une version plus rapide de l’actuelle EF 540. Elle se présente sous la forme d’un système rack 2U avec 24 disques SSD de 2,5 pouces et peut accueillir 4 tiroirs d’extension additionnels, pour un total de 120 disques et 96 To de capacité brute. A titre de comparaison, l’EF540 plafonnait à 48 disques et 38 To de capacité. Côté connectivité, l’EF550 apporte le support du Fibre Channel à 16 Gbit/s contre 8 Gbit/s pour l’EF540. Les performances en IOPS sont environ un tiers supérieures à celles de l’EF540.

L’arrivée de l’EF550 avait été mentionnée par Tom Georgens, le patron de NetApp, lors de l’annonce des résultats du constructeur. NetApp avait alors indiqué avoir déjà vendu plus de 550 baies EF540 et avait de ce fait estimé être au second ou au troisième rang des vendeurs de systèmes Flash en volume.

Reste que comme l’EF540, la baie EF550 est loin d’offrir toutes les fonctionnalités des baies de nouvelle génération disponibles ou en cours de développement chez ses concurrents ou dans les start-up. La baie EF540 n’a pas de mode cluster et ne supporte ni la compression ni la déduplication. C’est une baie Fibre channel traditionnelle basée sur l’OS Centricity, un système éprouvé, qui offre des fonctions basiques comme les snapshots, la réplication synchrone et asynchrone… En ce sens, la baie EF550 doit être considérée comme une réponse tactique en attendant l’arrivée des systèmes FlashRay, qui à l’origine étaient promis par NetApp pour la fin de l’année (et dont on imagine au vu de ce lancement qu’ils auront sans doute un peu de retard…).  

Deux nouvelles baies de la série E

Si NetApp concentre ses travaux sur ses baies FAS et sur les futurs FlashRay, il n’en oublie pas pour autant de mettre à jour régulièrement les baies de la série E héritées du rachat d’Engenio. La nouvelle baie d’entrée de gamme E2700 est une évolution de l’E2600 qui supporte les technologies SAS 12 Gbit/s et Fibre Channel à 16 Gbit/s.

L’E5550 de son côté vient compléter la ligne E5500. Comme l’E2700 la baie adopte le Fibre Channel à 16Gbit/s (mais pas le SAS à 12Gbit/s) – en plus des ports 10Gbit/s et Infiniband déjà disponible sur les précédents modèles de la baie E5500. La capacité maximale est, quant à elle, portée à 1,5 Po contre 1,2 Po pour les modèles antérieurs.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close