Smile termine 2012 en fanfare grâce à l’international

Smile, l’un des cadres des services d’intégration de solutions Open Source en France, termine 2012 avec tous les indicateurs au vert.

Smile, l’un des cadres des services d’intégration de solutions Open Source en France, termine 2012 avec tous les indicateurs au vert. La SSLL dirigée par Patrice Bertrand a publié un chiffre d’affaires en hausse de 24% à 45,8 millions d’euros. Signe d’une croissance qui ne faiblit pas et d’une tendance propice à l’Open Source, la société a multiplié par 2,3 son CA en trois ans. 

Si la société affiche des résultats en hausse de 18% dans l’Hexagone à 38,1 millions d’euros, Smile doit également sa bonne santé financière au dynamisme de ses activités hors de France, en Europe. L’international a ainsi représenté 18% du CA total du groupe en 2012 (contre 1% en 2008). 

Aujourd’hui, présent dans sept pays, Smile a profité de la croissance de ses principales filiales. D’abord aux Pays-Bas (qui a bénéficié de la fusion de Stone IT à Smile Benelux) où le CA est passé de 2,4 à 3,2 millions d’euros, en Suisse (+37%), mais surtout en Espagne - un pays pourtant soumis à un dur contexte de crise économique - où les activités ont progressé de 52%. Fort de ces résultats, Smile promet « un élargissement international » en 2013, citant notamment l’Allemagne comme pays à développer. 

La SSLL indique également que 75% de son CA 2012 a été le fruit de signatures de clients « déjà en relation » avec l’entreprise en 2011.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close