Smile absorbe l’expertise PHP de SensioLabs

Le framework PHP Symfony et le Paas Sensio Cloud restent quant à eux indépendants dans l’entité Symfony SAS tout comme Blackfire. SensioLabs trouve avec Smile de quoi satisfaire ses ambitions d’expansion. Smile renforce quant à lui ses compétences PHP et peut capitaliser sur une marque forte dans la communauté.

Concentration dans l’open source française. Le spécialiste du service IT open source Smile a annoncé le rachat de Sensiolabs, société bien connue de la communauté des développeurs Web dans le monde pour avoir développé le framework PHP Symfony. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Avec cette transaction, Smile devient ainsi l’actionnaire principal de SensioLabs.

Depuis l’acquisition par Eurazeo en 2017 d’une part majoritaire de son capital, Smile mène une stratégie d’expansion, de son portefeuille, de sa couverture sectorielle et géographique, qui passe parfois par des rachats. A ce titre, Smile a récemment renforcé ses compétences en Drupal (CMS open source) avec l’acquisition de la société Adyax en septembre dernier.

Celui de SensioLabs porte sur l’un des poumons du monde PHP. Cette société a fait naître le framework Symfony très utilisé dans le développement PHP. A ce jour, Symfony compte quelque 2 milliards de téléchargements et connait une croissance continu de ses usages, résume d’ailleurs Fabien Potencier, le créateur du framework et co-fondateur de SensioLabs.

En 2018, Sensiolabs avait revu sa composition. Une segmentation plus forte des activités avait été réalisée pour séparer distinctement les activités et aussi bien positionner Sensiolabs aux Etats-Unis. De là naquit la société Symfony SAS qui rassemble le framework Symfony, l’organisation de la communauté, les certifications et un Paas (SymfonyCloud). D’un autre côté, Blackfire, outil de gestion des performances d’applications PHP tout en Saas (développé en 2015), a été placé dans une entité distincte, Blackfire. Aujourd’hui, 50 % du CA de Blackfire est réalisé aux US, contre 15 % en France.

Le rachat par Smile porte uniquement sur SensioLabs qui centralisait depuis toute la dimension services, explique encore Fabien Potencier. Avec ce rachat, Smile renforce donc naturellement ses compétences PHP et Symfony, alors qu’il est justement amené à gérer de plus en plus de projets sur cette technologie (PHP et Symfony). Là-dessus, la société pourra s’appuyer sur la marque SensioLabs, qui restera indépendante.

SensioLabs quant à lui profite de l’effet loupe apporté par Smile et atteint la très recherchée masse critique pour cibler des comptes à plus large échelle. « Cela va accélérer l’accès à de plus grands projets, en Europe et disposer de plus de compétences », ajoute encore le responsable, qui confirme avoir saisi cette opportunité. « A deux, on se retrouve beaucoup plus fort », insiste-t-il, montrant également la complémentarité de Smile et de SensioLabs.

Avec cette taille critique, l’autre gain pour SensioLabs est aussi celui de l’industrialisation de PHP. Un point clé alors que le marché de PHP est devenu mature et toujours en croissance, confie Fabien Potencier, tout en admettant une certaine diversité des outils. Parmi les options, on retrouve Node.JS par exemple, souvent listé par les éditeurs parmi les frameworks supportés. Mais malgré sa montée en puissance, « il reste encore confidentiel et n’est pas au même niveau d’industrialisation que PHP ».

Pour approfondir sur Open Source

- ANNONCES GOOGLE

Close