Microsoft mis à l’amende par la Commission européenne ?

Pour l’agence de presse Reuters, qui cite des sources proches du dossier, la Commission européenne devrait infliger une amende significative à Microsoft avant Pâques.

Pour l’agence de presse Reuters, qui cite des sources proches du dossier, la Commission européenne devrait infliger une amende significative à Microsoft avant Pâques. Celle-ci fait suite aux poursuites engagées l’an dernier contre l’éditeur, qui portait sur le non-respect de ses engagements en matière de choix dans le navigateur.

Microsoft, déjà pour échapper à une amende pouvant aller jusqu’à 10 % de ses revenus européens, s’était en effet engagé en 2009 à ne plus lier Internet Explorer à Windows. Ce qui a entraîné l’apparition du «ballot screen» à l’installation du système d’exploitation pour inviter l’utilisateur à choisir son navigateur de référence. Or ce ballot screen a disparu entre février 2011 et juillet 2012. En raison d’un problème technique selon l’éditeur.

Pour approfondir sur Editeurs

Microsoft de nouveau sous enquête de la Commission européenne La Commission européenne ne lâche rien concernant Microsoft et après quelques temps de répit vient d’annoncer l’ouverture d’une enquête « pour un possible non-respect des engagements » en matière de choix entre navigateurs internet suite à l’accord trouvé en décembre 2009. Selon Joaquin Almunia, Commissaire européen chargé de la concurrence, il s’agit d’une première puisque un tel non-respect des engagements pris vis-à-vis de la Commission « ne s'est jamais produit auparavant ».  Normalement l’éditeur de Windows est sensé proposer à l’installation ou activation de l’OS une fenêtre proposant le choix entre différents navigateur pour Internet et non imposer par défaut intégré à Windows le seul Internet Explorer, outil de la marque.

- ANNONCES GOOGLE

Close