Démission du RSSI du ministère de l’Intérieur américain

Mark Weatherford, patron de la sécurité IT du Department of Homeland Security, le ministère de l’Intérieur américain, quitte les fonctions qu’il aura occupées un an et demi.

Mark Weatherford, patron de la sécurité IT du Department of Homeland Security, le ministère de l’Intérieur américain, quitte les fonctions qu’il aura occupées un an et demi. Il va rejoindre le Chertoff Group, un cabinet de conseil fondé par Michael Chertoff, ancien secrétaire de l’Intérieur de l’administration Bush. L’intérim sera assuré par Bruce McConnell, conseiller à la cybersécurité au DHS. Avant de rejoindre le ministère de l’Intérieur américain, Weatherford a été vice-président et CSO d’American Electric Reliability Corp. Il a notamment piloté la création de son programme de protection des infrastructures critiques. Il a également été RSSI des états de Californie et du Colorado. Plus tôt, il a notamment servi dans la marine américaine comme officier de chiffrement. Dans un courrier adressé à ses collègues, il a exprimé sa satisfaction d’avoir relevé un «défi» qui ne l’a «jamais déçu», affichant notamment sa fierté d’avoir conduit, estime-t-il, à une meilleure coordination des moyens entre les différentes agences du gouvernement fédéral américain impliquées dans la sécurité informatique.  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close