Possible attaque informatique majeure sur la Corée du Sud

S’agit-il d’une cyber-attaque de grande ampleur ? Depuis plusieurs heures, certains réseaux informatiques de grandes banques et de grandes chaînes de télévision sud-coréennes sont tombés.

S’agit-il d’une cyber-attaque de grande ampleur ? Depuis plusieurs heures, certains réseaux informatiques de grandes banques et de grandes chaînes de télévision sud-coréennes sont tombés. Selon un communiqué officiel, un centre de crise a été mis en place et enquête actuellement pour savoir si la Corée du Nord ne serait à l’origine de la panne, sur fond d’un important regain de tension dans la péninsule. 

Les systèmes d’informations de la Shinhan Bank, de la Nonghyup Bank, de Munhwa Broadcasting Corp., d’YTN et de Korea Broadcasting System, notamment, auraient ainsi été paralysés. Au moins temporairement : selon Bloomberg, l’activité a repris son cours dans deux des banques. Un porte-parole de LG Uplus Corp., qui administre l’infrastructure réseau d’YTN et de Korea Broadcasting System a en outre indiqué à nos confrères qu’il y a «une grande possibilité qu’il s’agisse du fait de hackers. Mais nous ne pouvons pas vraiment confirmer pour l’instant s’ils venaient du Nord, du Sud, ou d’ailleurs.» Selon un officiel proche de l’enquête et interrogé par la BBC, «du code malicieux» serait à l’origine de l’incident

La Corée du Sud est souvent présentée en exemple de l’adoption d’Internet et des technologies de l’information dans une large part des activités économiques. Ce qui ne fait que renforcer la vulnérabilité du pays aux attaques informatiques. La Corée du Nord est accusée d’être à l’origine d’attaques sur les infrastructures informatisées du pays en 2009 et 2011.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close