Une centrale nucléaire de Korea Electric Power piratée

Les schémas de conception et des manuels de la centrale ont été publiée. Son exploitant a lancé une série de tests pour éprouver sa capacité à faire face à une cyber-attaque de plus grande ampleur.

Le système d’information d’une centrale nucléaire en Corée du Sud a été piraté, conduisant son exploitant à lancer une série de tests pour éprouver sa capacité à faire face à d’une cyber-attaque dans plus grande ampleur.

A la suite de ce premier incident, des documents appartenant à KHNP, filiale de l’énergéticien public Korea Electric Power Corp, ont été diffusés en ligne. Mais l’opérateur assure que le piratage n’a pas affecté les systèmes opérationnels liés au réacteur.

Selon la BBC, les schémas de conception et les manuels liés à l’équipement de la centrale ont été mis en ligne par les cybercriminels.

Et l’opérateur d’indiquer prévoir de lancer plusieurs tests à grande échelle sur 4 complexes de production électrique nucléaire dès cette semaine.

Plus tôt ce mois-ci, Sony Pictures a été la victime d’une attaque informatique qui a conduit à la divulgation de quantité de données en ligne, dont une liste des salaires et bonus et employés, leurs numéros de sécurité sociale et dates de naissance, leurs évaluations, les extraits de casier judiciaire, ou encore des éléments de correspondance liés à des conditions de santé, des e-mails internes, etc.

Selon le FBI, il estime suffisamment d’éléments probants pour attribuer cette attaque à la Corée du Nord. Mais s’il peut être tentant de voir la main du régime totalitaire derrière l’attaque dont vient d’être la cible le système informatique d’une centrale nucléaire sud-coréenne, rien ne suggère pour l’heure que ce soit le cas.

En 2013, toutefois, la Corée du Sud a accusé sa sœur du nord d’attaques ayant causé l’arrêt du système d’information de plusieurs médias et de banques de la péninsule.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close