Red Hat introduit officiellement les outils FuseSource dans sa famille JBoss

Red Hat a officiellement intégré les solutions de FuseSource à sa gamme JBoss. Avec JBoss A-MQ et JBoss Fuse, respectivement broker de messages et ESB, l'éditeur compte s'attaquer à la problématique de l'intégration applicative distribuée.

Le mois dernier, Red Hat a officiellement jeté les bases de l’intégration des outils FuseSource au coeur de sa famille JBoss. un intégration de nature à enrichir la couche intégration de sa pile middleware en l'orientant un peu vers l’intégration d’applications et de flux de données étendu, c'est à dire hors des silos applicatifs de l’entreprise. Un concept que Red Hat baptise d’une façon très marketing, Intelligent Integration Everywhere. Pour mémoire, l’éditeur de Raleigh a annoncé le rachat de FuseSource à Progress Software en juin 2012.

FuseSource est notamment connu comme l'un des champions de la communauté Open Source en matière de bus de services d’entrepris. Son offre initiale, Fuse ESB Enterprise, repose sur des projets clé de la communauté Open Source Apache, comme Camel (framework d’intégration), CXF (framework de services) et Karaf (frameOSGi). La société éditait également Fuse MQ Enterprise, un service de messagerie qui s’adosse au projet Apache ActiveMQ. Red Hat a "rebrandé" ces deux offres en Jboss Fuse et Jboss A-MQ pour les intégrer dans sa gamme middleware.

JB0016_Next_Level_Operational_Effectiveness_Diagram

« Les stacks middleware et les plates-formes SOA résident typiquement à l’intérieur du datacenter, connectent les CRM, les données contenues dans des bases, les sites web de l’entreprise et autres, mais la plus plupart des entreprises vont bien au delà du datacenter et une partie significative de leurs activités se déroulent hors de portée de la plupart des infrastructures d’intégrations », résume Pierre Fricke, directeur, en charge du marketing pour le middleware chez Red Hat, dans un billet de blog publié hier et qui annonce la disponibilité des produits Fuse 6.0.

L’idée est donc de proposer une plate-forme d’intégration, qui connecte le back-end de l’entreprise à des flux d’informations ainsi qu’à des applications situées hors de l’entreprise (mobilité, réseaux sociaux, applications cloud) et les intègre au sein de ses plates-formes via un flux de mises en jour, avec des possibilités de temps réel.

Et ce dans un environnement distribué, grâce, comme l’indique Red Hat, à sa solution poids plume, standardisé et rapide à déployer. L’arrivée de ces deux solutions dans le portefeuille de Red Hat s'accompagne de celle d’outils revisités comme des IDE Fuse et JBoss Developer Studio ainsi que de celle de Fuse Fabric, une console centrale pour administrer les containers Karaf distribués.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close