Démission du DSI de Microsoft

Depuis vendredi dernier, Microsoft est officiellement sans DSI, avec la démission de Tony Scott.

Depuis vendredi dernier, Microsoft est officiellement sans DSI, avec la démission de Tony Scott. Celui-ci, en poste depuis 5 ans, était à la tête des 4000 salariés du service informatique de l’éditeur. Sa démission surprise intervient pour des raisons personnelles. Dans un courriel envoyé au site GeekWire, il confirme vouloir s’occuper de sa famille et avancer sur différents projets personnels avant de retravailler d’ici quelques mois. 

En attendant qu’un remplacement soit recruté, c’est Jim Dubois, son adjoint et jusqu’ici responsable de la gestion des services et produits IT, qui devrait s’acquitter de ses tâches. 

Tony Scott a exercé plusieurs postes à responsabilité chez des grands comptes de l'industrie, comme chez Walt Disney au poste de CIO ou encore chez General Motors en tant que CTO. Chez Microsoft, son équipe était considérée comme la première utilisatrice des produits Microsoft, avant que ceux-ci ne soient livrés au marché. Parmi ses missions, comme l'indiquent nos confrères de PCWorld, il devait entamer la migration les outils internes du groupe, y compris ceux de développement, vers le Cloud.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close