Rachat d'Hybris : SAP donne un coup d’accélérateur dans le CRM

SAP a annoncé le rachat de la société suisse hybris, un spécialiste de la plate-forme e-commerce multi-canaux. L’éditeur compte doper son offre de CRM en y associant ses technologies comme Hana.

«Nous sommes là pour prendre le contrôle du marché du CRM.» C’est ainsi que Bill McDermott, l’un des deux CEO de SAP, a présenté le rachat de la société suisse Hybris, un spécialiste du e-commerce dont la particularité est de proposer une plate-forme de commerce multi-canaux, capable d’exploiter les approches multi-terminaux et multi-environnements (mobile, Web, boutique). La transaction, dont le montant n’a pas été divulgué, devrait être finalisée au 3e trimestre, affirme SAP dans un communiqué. Hybris, basé à Zoug en Suisse, développe une suite pour le e-commerce qui associe une gestion multi-canaux des ventes directes de l’entreprise à une prise en compte du parcours clients et de son «expérience» dans son acte d’achat. La plateforme propose également un outil de gestion des commandes et des contenus Web. Autre particularité, l’intégration d’un outil de MDM (Master Data Management - gestion des données de référence) afin de proposer une vision cohérente des données au client quel que soit son environnement et son avancement dans la procédure d'achat. La gestion des informations produits y est logiquement associée.

Intégration à Hana Les deux sociétés ne sont évidemment pas des inconnues. Ariel Lüdi, le CEO d’Hybris a ainsi affirmé à l’occasion

d’une conférence pour les analystes que la moitié de sa base installée utilise déjà SAP en back-end (notamment avec son CRM comme Nespresso) pour motoriser sa solution. Des passerelles existent donc déjà avec son CRM. Mais SAP compte aller plus loin et intégrer étroitement la plate-forme Hybris à Hana, la base in-memory du groupe - sur laquelle SAP investit fortement et qui devrait soutenir les plates-formes transactionnelles du groupe - , pour lui ajouter deux éléments clés : le temps réel et l’analytique. Des points d’intégrations seront également mise en place avec Jam, le réseau social d’entreprise de SAP, affirme l’éditeur. Pour Jim Hagemann Snabe, l’autre CEO de SAP, l’intégration sera l'une des clés de cet accord : «notre proposition de valeur est l’intégration. Nous ne croyons pas en une approche standalone, qui pénalise le client en matière d’intégration.» Des connexions avec les outils cloud et mobiles de SAP sont également envisagées. Selon lui, les produits SAP et ceux d’Hybris sont déjà intégrés chez 150 clients dans le monde. D'après SAP, les déploiements de la solution Hybris pourront être effectués soit sur site soit dans le cloud. «Il s’agit d’une étape structurante dans l’évolution de SAP vers une entreprise B2B2C [business to business to consumer, NDLR], ajoute encore Bill McDermott, en présentant Hybris comme «la pièce qui manquait au puzzle». SAP, est-il en route pour reprendre sa place de n°1 du CRM,

que lui a ravi Salesforce en 2012 ?  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close