Le choc Microsoft -Amazon / Infor - Microsoft décrypté …

Le choc Microsoft -Amazon (NetworkWorld)Le choc Microsoft - Amazon est inévitable, titrent nos confrères qui reprennent les propos de Tim O’Brien qui s’occupe du Cloud chez Microsoft.

Le choc Microsoft -Amazon (NetworkWorld)
Le choc Microsoft - Amazon est inévitable, titrent nos confrères qui reprennent les propos de Tim O’Brien qui s’occupe du Cloud chez Microsoft. Alors que l’un (Redmond) est focalisé sur le Paas avec Azure et l’autre sur le Iaas, les destinées des deux acteurs devraient finir par se croiser. A la demande des utilisateurs, toujours dans le besoin de passerelle entre Cloud, Microsoft pourrait bien s’adonner à l'Iaas et Amazon au Paas.

Infor roule avec Microsoft (Software Insider)
Ray Wang décortique brique par brique la décision d’Infor d’aligner ses technologies propriétaires sur celles de Microsoft, qui deviennent du coup les socles “préférés” chez le spécialiste du PGI. Important gain pour les utilisateurs, plus mitigé chez les revendeurs, l’analyste livre un commentaire toujours très pertinent.

L’indéboulonnable spam (Forbes)
Comme un chewing-gum. Nos confrères de Forbes se demandent bien pourquoi le Spam, fléau n°1 d’Internet, résiste encore après 15 ans d’activité et de pollution de boîtes mails. Pas une seule contre-mesure ne semble efficace. Et les entreprises sont régulièrement infectées par des pourriels. Comme l’utilisateur lui aussi a peu évolué....

Rififi autour de HTML5 (news.com)
Si en façade HTML5 est plébiscité, derrière c’est la bagarre, semble dire nos confrères qui se sont intéressés à la mauvaise passe que traverse la standardisation du prochain standard. La fusion des spec du W3C et du WHATWG ne serait pas qu’une partie de plaisir. Choix technique ou politique, voici l’envers du décor.

Intel doit-il s’ ARMer ? (MondayNote)
C’est la question que se pose Jean-Louis Gassée dans sa “note du lundi”. Il constate qu’en dépit de large signaux du marché, Intel, le roi du x86 n’est toujours pas sur le segment des smartphones et sera peu présent sur celui des tablettes tactiles. Au profit d'ARM, bien sûr et d’un modèle économique ultra-souple et plus moderne, explique-t-il. Mais doit-on s’attendre à une réaction du n°1 des fondeurs face à ARM ?

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close