Silicon Vodka / L’offshore africain / Google ou l’app store B-to-B …

Moscou se rêve en future Silicon Valley (Le Monde) Changement de centre de gravité pour l’industrie IT ? C’est ce dont rêve le Kremlin qui souhaite imposer une Silicon Valley à la sauce Russe à deux pas du centre de Moscou.

Moscou se rêve en future Silicon Valley (Le Monde)

Changement de centre de gravité pour l’industrie IT ? C’est ce dont rêve le Kremlin qui souhaite imposer une Silicon Valley à la sauce Russe à deux pas du centre de Moscou. Un projet en ce sens vient d’être mis sur pied autour d’un centre de Business School. Il a été confié à l'oligarque Viktor Vekselberg, patron du groupe Renova (extraction minière) et proche du premier ministre Vladimir Poutine. Celui-ci avait fondé en 1988 KomVek (Kompanie Vekselberg), éditeur de logiciels spécialisé dans l'importation d'ordinateurs d’occasion.

L’Afrique veut sa part du gâteau offshore (The Economist)

L’Afrique développe ses infrastructures à grands pas. Il n’en fallait pas plus – le Kenya vient de déployer d’important réseaux de fibre optique – pour que The Economist s’interroge sur la capacité du continent le plus pauvre du monde à devenir le prochain eldorado en matière d’externalisation.

App Store : Apple le plus gros, Google le plus pointu ? (Intelligent Enterprise)

Analyse comparée des app stores concurrents de Google et D’Apple. Si le premier est bien le plus puissant, Google semble de son côté vouloir capitaliser sur le segment professionnel. Et pourrait bien voir sa boutique devenir un centre b-to-b. C'est en tout cas ce que veut croire Intelligent Enterprise.

Reprise des recrutements dans les petites SSII (01net)

Etat des lieux du recrutement dans les petites sociétés de services. Où il apparaît que la reprise des embauches ne concerne pas que les grands groupes, mais également nombre de sociétés qui se retrouveront en avril sur le salon LesJeudis.com.


A l’heure du bilan carbone, les serveurs sont montrés du doigt (Le Monde)

Lemonde.fr s’est lancé dans un bilan tout azimut de ses émissions de carbone. Cette fois les serveurs sont montrés du doigt pour s’avérer particulièrement gourmands. Une manière de faire le tour des nouvelles pratiques en matière de gestion des datacenters et de greenIT notamment.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close