Bartz contre la TV / Glasnost version Obama / Schmidt et la vie privée …

Bartz speakerine (InternetNews)Carol Bartz, la Pdg de Yahoo toujours au discours très affuté, ne voit pas en Google et Microsoft ses principaux rivaux sur le marché de la publicité en ligne.

Bartz speakerine (InternetNews)
Carol Bartz, la Pdg de Yahoo toujours au discours très affuté, ne voit pas en Google et Microsoft ses principaux rivaux sur le marché de la publicité en ligne. Il s’agirait selon elle de la TV qui détient encore la plupart des budgets que la pub en ligne n’a pas réussi à détourner, en dépit de l’augmentation du temps passé sur Internet.

Glasnost version Obama (Techpresident)

L’administration US a dévoilé Open Government, son vaste projet d’e-administration transparente, qui doit selon Obama, faciliter la collaboration et la participation entre les agences gouvernementales, puis entre ces dernières et les citoyens. Au coeur du plan, des portails bien sûr et également l’ouverture de données de la Maison Blanche.

Schmidt en privé (lemonde.fr)
“Si vous souhaitez que personne ne soit au courant de certaines choses que vous faites, peut-être que vous ne devriez tout simplement pas les faire”, raconte Eric Schmidt, le Pdg de Google, lors d’un entretien à CNBC, repris par lemonde.fr. Et question vie privée Google s’y connait, ironise-t-on en rappelant le scandale provoqué par le Pdg lorsque certains pans de sa vie privée avaient été révélés au grand jour.


IBM, du côté d’Oracle (Financial Times)

Le rachat de MySQL par Oracle n’amène pas de risque pour la concurrence, explique un responsable d’IBM à nos confrères. Il considère que de toute façon la base de données Open Source est loin d’être un rival de poids, tant pour Oracle que pour Big Blue - lui-même un concurrent de Larry Ellison sur le segment. Reste que dans le camps des anti-fusion, la réaction d’IBM ne fait que valider l’action de la Commission.

 
Association de cloudeurs (Infoworld)
Une fois n’est pas coutume, les plus gros éditeurs de fournisseurs d’infrastructures de Cloud Computing -  assistés de certains de leurs plus gros clients- ont décidé de se réunir au sien d’un consortium pour travailler à répandre la bonne parole du nuage. Leur motto : s’attaquer au très célèbre verrou éditeur qui effraient tant les entreprises. Microsoft est de la partie.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close