Laxisme coupable / VMware ou l'interopérabilité façon Microsoft ...

Le laxisme devient condamnable aux US (Computerworld) Etre condamné pour n’avoir pas assez bien sécurisé son système d’information ? Les banques américaines pourraient bientôt avoir à supporter cette nouvelle menace.

Le laxisme devient condamnable aux US (Computerworld)

Etre condamné pour n’avoir pas assez bien sécurisé son système d’information ? Les banques américaines pourraient bientôt avoir à supporter cette nouvelle menace. Une cour de justice de l’état de l’Illinois vient en effet d’autoriser l’engagement de poursuites à l’encontre d’une banque mise en cause par un couple de clients dont le compte commun a été piraté.

VMware, décidemment très teinté Microsoft 2.0 (Networkworld)

Que cachent les discours engagés de VMware en faveur de l’interopérabilité ? Pour nos confrères, la question est ouverte. Il n’est pas là question des implications du rachat de SpingSource, que nous évoquions récemment, mais d’une limitation à l’interopérabilité décidée par VMware pour ses offres de Cloud Computing : pour profiter pleinement du Cloud façon VMware – dont le déplacementdes machines virtuelles, de nuage en nuage, etc. – il faudra faire reposer son infrastructure sur… vSphere. Exclusivement.

La sécurité, question toujours clé de la virtualisation (SearchSecurity)

Contrairement à ce pourrait laisser imaginer l’engouement que suscite la virtualisation, au moins dans les centres de calcul, la question clé de la sécurité n’est toujours pas complètement réglée. Du moins pas de manière transparente. Et il ne s’agit pas que de protéger le SI des menaces extérieures, mais aussi d’en assurer la conformité réglementaire.

Diplômé en GreenIT, un passeport pour l’emploi ? (CIO)

Fini l’amateurisme, place à la professionnalisation. IBM vient de concevoir, avec l’université MCC d’Omaha, au Nebraska, un cursus diplômant de GreenIT. Big Blue fournira matériel, logiciels et même supports de cours dans le cadre de ce cursus. Un centre de calcul installé sur le campus de l’université servira aux travaux pratiques.

Oracle, nouvel épouvantail (Infoworld)

Le rachat de Sun n’est pas même finalisé que les concurrents d’Oracle s’en donnent à cœur joie, n’hésitant pas une seconde à brandir le futur-peut-être-bientôt-nouveau propriétaire de Java en puissant épouvantail. Selon nos confrères, Jim Whitehurst, PDG de Red Hat, a ainsi posé la question : « voulez-vous acheter la vision que Larry Ellison nourrit de votre infrastructure IT […], ou bien voulez-vous être flexibles ? » Ce n’est pas vraiment innocent : Oracle propose désormais une offre de support pour Red Hat Enterprise Linux, menaçant directement l’éditeur Open Source. 

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close