Kaspersky étend sa protection pour serveurs au grand public

Depuis longtemps, en informatique, l’on sait que la pièce la plus faible en matière de sécurité c’est souvent l’utilisateur.

Depuis longtemps, en informatique, l’on sait que la pièce la plus faible en matière de sécurité c’est souvent l’utilisateur. Et avec l’arrivée du BYOD que les directions informatiques le veuillent ou non, la frontière entre espace privé et espace professionnel est de plus en plus poreuse. Pour éviter que des criminels ne s’attaquent à l’entreprise par ce biais, l’éditeur Kaspersky a décidé d’intégrer des mécanismes issus de ses produits professionnels dans son offre grand public.

Dans un entretien accordé à nos confrères du  Register, Denis Nazarov, responsable de la recherche contre les logiciels malveillants chez Kaspersky, explique ainsi que l'éditeur prévoit d'intégrer à offre grand public sa protection Zeta (pour  Zero-day, Exploit, and Targeted Attack). Celle-ci a d’abord été présentée en 2012 pour protéger les serveurs contre les attaques 0-day.  Le dispositif ne se contente pas de chercher des signatures connues de logiciels malveillants dans les pièces entrantes : "il analyse le flux de données à la recherche de fragments de code caractéristiques d'exploits cachés dans des fichiers légitimes." Dans un document PDF de présentation de sa technologie, Kaspersky précise qu'il peut s'agir "de code exécutable dans le corps d'un document Office ou d'appels à des commandes qui ne généralement pas utilisés par le type de fichier en question." Zeta ne se contente donc pas seulement d'analyser du code; il replace cette analyse dans le contexte du fichier examiné et de son contenu. Zeta va donc être intégré aux offres destinées au grand public : KIS 2014, Pure Total Security et Kaspersky Anti-virus disponibles à partir de la mi-aout. Par ailleurs, Elliot Zatsky, directeur senior des services partenaires grand public de l'éditeur, a dévoilé à nos confrères de  Computer Dealer News son intention de lancer parallèlement une offre multiterminaux dont une seule licence permettra de couvrir PC, Mac, et terminaux Android au sein du foyer.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close