Le vote décisif pour le rachat de Dell reporté au 24 juillet

L'assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Dell qui se tenait hier a finalement ajourné sa décision sur la cession de Dell à un pool d'actionnaires menés par le fondateur de la firme Michael Dell. la décision est désormais prévue pour le 24 juillet.

L’assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Dell qui devait à l’origine se tenir hier pour se prononcer sur la cession de la firme à un groupe associant Michael Dell et le fonds d’investissement Silver Lake Partners a finalement décidé de reporter sa décision au 24 juillet prochain à 17h (Central Daylight Time). Il s’agit selon la firme de donner plus de temps aux actionnaires pour transmettre leurs procurations. Seuls peuvent voter les actionnaires qui détenaient des actions  au 3 juin dernier. Le 5 février dernier, Dell a accepté de recommander aux actionnaires de la firme la proposition de rachat menée par Michael Dell et Silver Lake et qui valorise le constructeur à 13,65 $ par action soit environ 24,4 milliards de dollars. Dell (Michael) dispose du soutien de Microsoft, via un prêt de  2 Md$, et de l'appui de plusieurs banques.

Icahn, raider sans scrupules L’opération aurait pu être simple sans l’entrée en piste du raider Carl Icahn, rendu célèbre par le passé pour son OPA sur TWA en 1985, une opération au cours de laquelle il a engrangé près de 500 M$. Comme à son habitude le vieux requin de la finance a acquis une portion non négligeable du capital de Dell et a proposé une solution alternative, consistant notamment à charger la firme de dettes et à vider les coffres de la société en distribuant sa trésorerie aux actionnaires. Le résultat est une offre qui valorise potentiellement mieux les actions Dell, mais qui comporte aussi de plus grands risques, l’un d’entre eux étant le démantèlement de Dell. Icahn a notamment le soutien du deuxième actionnaire de Dell, le fonds Southeastern Asset Management. On se souvient que lors du raid sur TWA, Icahn avait systématiquement revendu la compagnie par appartements afin de rembourser les dettes contractées pour mener l’opération de rachat (Icahn avait notamment cédé les créneaux internationaux de TWA vers l’Angleterre à American Airlines). L’opération s’était au final traduite par un gain personnel de près de 500 M$ pour Icahn (Icahn aurait aussi servi de modèle pour la création du personnage de Gordon Gecko dans Wall Street). Sans surprise, le conseil d’administration de Dell a recommandé début juin aux actionnaires de Dell l’offre soutenue par Michael Dell, la jugeant moins risquée que celle d’Icahn. Reste que tout n’est pas gagné d’avance et que même si l’offre de Dell est approuvée, il y a fort à parier qu’Icahn tentera de la contrer en justice. Quoiqu’il arrive le 24 juillet, ce ne devrait de toute façon pas être la fin de l’histoire du rachat de Dell…  

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close