Mobiles : Bouygues Télécom et SFR encore à la peine

Les deux opérateurs souffrent de la concurrence de Free et des évolutions de la réglementation. Bouygues mise la 4G en 1800 MHz pour se relancer.

SFR et Bouygues Télécom, respectivement deuxième et troisième opérateur mobile français, continuent de souffrir sur le marché de la téléphonie mobile suite à la concurrence accrue sur le secteur depuis l’arrivée de Free, mais aussi du fait des évolutions réglementaires affectant leur activité (notamment l’évolution des coûts de terminaison d’appels depuis les fixes et mobiles et la baisse des prix du roaming décidée par Bruxelles).

A l'occasion de la publication des résultats de Vivendi, sa maison mère, SFR a ainsi dévoilé que son CA avait reculé de 11,3% au premier semestre à 5,1 Md € (dont 3,4% lié aux évolutions réglementaires). L’opérateur a profité de l’annonce de ces chiffres pour revoir légèrement à la baisse sa prévision d’EBITDA qui passe à 2,8 Md€ pour l’année. L’impact de la taxe Copé (destiné à compenser la suppression de la publicité sur le service public de télévision) est notamment mis en cause.

Bouygues Telecom, de son côté, a présenté un CA de 2,28 Md€ pour le premier semestre 2013, en recul de 15% sur un an. Bouygues Telecom se console un peu avec le succès de ses forfaits sans engagement B&You (1,6 millions d’abonnés à la fin du premier semestre soit 523 000 de plus qu’à la fin 2012) qui représentent désormais plus de 14% de son parc de 11,28 millions d’abonnés. L’opérateur qui s’est lancé dans l’accès Internet a aussi vu son parc d’abonnés fixes progresser de 55000 nouveaux clients à 1,9 millions d’abonnés.

Bouygues Telecom prendra une longueur d’avance sur la 4G début octobre

Afin de tenter de réduire leurs coûts, les deux opérateurs ont annoncé le 22 juillet dernier leur intention de mutualiser une partie de leurs réseaux mobiles (ils avaient déjà signé un accord similaire pour le déploiement de la fibre optique). Mais c'est surtout sur le lancement de la 4G que Bouygues mise pour se relancer face à Free et à ses concurrents.

Tirant profit du feu vert donné par l’Arcep à la réutilisation de son portefeuille de fréquences 1800 MHz en 4G, l'opérateur prévoit d’ouvrir son réseau 4 G le 1er octobre. Bouygues Telecom devrait immédiatement couvrir une centaine de villes et devenir ainsi instantanément, le fournisseur avec la meilleure couverture 4G du marché (tant en couverture géographique qu’en qualité, le 1800 MHz passant bien mieux au travers des bâtiments que le 2600 MHz). Ce réseau 1800 MHz sera ensuite complété par une infrastructure en 800 MHz et 2600 MHz (qui fait l’objet de l’accord de mutualisation avec SFR). Il est à noter que ce lancement fait grogner les concurrents, dont Orange. Ce dernier a pourtant utilisé le même stratagème pour prendre de l'avance sur ses concurrents en Angleterre où il est aujourd'hui le seul à opérer un réseau 4G, du fait du feu vert donné par le régulateur britannique (l'Ofcom) à la réutilisation de ses fréquences 1800 MHz en 4G.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close