Netixia poursuit le développement de ses services cloud Zimbra

Société de service en infrastructures fondée à Tours, BJKR (qui opère sous la marque Netixia) a pris très tôt le virage de l’applicatif et des nouvelles technologies en s’intéressant au monde du SaaS. Un virage qui s’est avéré payant puisque la société est devenue l’un des premiers acteurs indépendants de la messagerie d’entreprise et des outils collaboratifs en mode SaaS en France, avec son service Yaziba, un succès construit sur la solution Zimbra de VMware (e-mail, agenda, partage de documents).

Société de service en infrastructures fondée à Tours, BJKR (qui opère sous la marque Netixia) a pris très tôt le virage de l’applicatif et des nouvelles technologies en s’intéressant au monde du SaaS. Un virage qui s’est avéré payant puisque la société est devenue l’un des premiers acteurs indépendants de la messagerie d’entreprise et des outils collaboratifs en mode SaaS en France, avec son service Yaziba, un succès construit sur la solution Zimbra de VMware (e-mail, agenda, partage de documents).

Comme l’explique son fondateur, Philippe Quinsac, la société a fait ses débuts dans le cloud en s'intéressant au monde de la messagerie, alors que les offres Google étaient balbutiantes et qu'Office 365 n'existait pas. Son choix s’est porté sur la solution open-source Zimbra, à l’époque encore propriété de Yahoo.  «Nous avons testé Zimbra en version 3.5. On s’est aperçu que la technologie était moderne, avec une architecture taillée pour la haute disponibilité» explique-t-il. Netixia décide donc de se lancer dans l’aventure du SaaS est lance en 2007, Yaziba, un offre de messagerie Zimbra hébergée consommable en mode SaaS. «La première année, on a crée 1 000 comptes», explique Philippe Quinsac. «Depuis, on a plus que doublé tous les ans. Aujourd’hui on a un peu plus de 100 000 comptes sur une infrastructure qui est entièrement automatisée".

L’offre Yaziba est une offre mutualisée hébergée dans les deux datacenters tourangeaux de la société et appuyée sur une couche d’infrastructure VMware. Quelques clients sont toutefois hébergés sur une version privée de cette infrastructure du fait de demande particulière en matière fonctionnelle ou de fait d’exigences spécifiques en matière de risques.

De belles références et une offre qui s'enrichit

Yaziba compte déjà de belles références à son actif  comme l’INRA (pour 93 sites en France métropolitaine et outremer), TV5Monde, l'institut Telecom, le Bureau Enquête Accidents (BEA), le Groupement des mousquetaires, BNP Paribas ou la Poste marocaine.

Et Netixia ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. En mars, la société a ouvert son service à la commercialisation en marque blanche par des tiers, une annonce . Une annonce effectuée à l'occasion du forum annuel des membres du groupement Séquence Informatique. L'objectif est de proposer une alternative aux poids lourds américains comme Google et Microsoft, avec une offre hébergée et produite 100% en France. Zimbra a de plus l'avantage de s'appuyer sur un socle largement open source (le logiciel a un modèle freemium avec une version de base gratuite et des versions commerciales enrichies de fonctions additionnelles).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close