Osiatis entend appuyer ses services Cloud sur son offre IaaS

La SSII française vient d'annoncer la disponibilité de son offre de cloud d'infrastructure basée sur les solutions matérielles d'HP et sur l'offre Microsoft. Cette offre destinées aux clients de la firme devrait aussi servir prochainement de socle aux futures offres de la SSII en matière de SaaS et de fourniture de postes de travail à la demande (Desktop as a service). Le cloud pourrait peser 5% du CA de la SSII en 2012.

Pré-annoncée en février lors des Tech Days de Microsoft, l'offre de cloud d'infrastructure d'Osiatis a fait ses grands débuts ce mardi 28 juin à l'occasion du tournoi annuel de golf organisé par la SSII et Microsoft, qui réunit une centaine de clients communs aux deux sociétés. Cette offre, qui s'appuie sur les solutions d'infrastructures d'HP et de Microsoft, devrait permettre aux clients de la SSII de disposer d'une infrastructure serveur prête à l'emploi facturée à l'usage, en complément des offres externalisées plus traditionnelles.

L’infrastructure cloud d’Osiatis s’appuie notamment sur des serveurs BladeSystem Matrix et sur un stockage Storageworks pour la partie matérielle. Côté logiciel, la SSII utilise la pile d’infrastructure Microsoft (Hyper-V, Windows Server, System Center, Opalis) ainsi que certains composants de l’offre logicielle d’HP, notamment la brique d’orchestration HP Orchestrator. Le tout est hébergé au sein des datacenters d’Equinix en banlieue parisienne. Osiatis propose trois modes d'accès à son cloud (via VPN SSL VPN IPSec ou au moyen d'une liaison dédiée depuis le site du client). Le portail de service construit par la SSII permet la gestion et la configuration par le client de ses machines virtuelles mais aussi de ses snapshots, des moteurs de base de données et des applicatifs.

Microsoft et HP, partenaires stratégiques d'Osiatis

Début février, à l'occasion des Tech Days, Bruno Grossi, le coprésident d'Osiatis, expliquait ses choix : « Nous pensons que Microsoft et HP sont actuellement les deux sociétés au cœur de la transformation des infrastructures (...). Osiatis a l’ambition de permettre à ses clients PME et grands comptes de transformer leurs infrastructures vers plus d’agilité, plus de flexibilité et plus d’optimisation. C’est notre ambition d’utiliser les contrats pluriannuels d’optimisation d’infrastructure que nous avons noués avec nos clients pour transformer ces infrastructures ».

Bruno Grossi annonce les services Cloud d'Osiatis durant les Tech Days 2011Bruno Grossi (au centre) lors de l'annonce de l'offre cloud d'Osiatis lors des Microsoft Tech Days à Paris le 8 février 2011.

Osiatis infogère actuellement près de 10 000 serveurs, et environ 980 000 postes de travail utilisateurs. La société assure aussi la maintenance de 90 000 serveurs et de 35 000 éléments réseau. Et elle entend répondre à leurs demandes de services de cloud computing. Le lancement de l'offre IaaS vient ainsi appuyer l'offre de migration existante, baptisée DDCR (Dynamic Datacenter to be Cloud Ready) conçue en partenariat avec l'organisation services de Microsoft. DDCR propose aux clients de la SSII des services de transformation et de migration de leurs infrastructures et de leurs applications, vers des architectures de type Cloud privé.

De futures offres de SaaS et de DaaS

Notons que l'infrastructure n'est pas la seule préoccupation d'Osiatis dans le Cloud : les services de cloud de la SSII s'enrichiront en effet prochainement de nouvelles offres de type SaaS (Software as a Service), développées en partenariat avec des éditeurs spécialistes de la gestion des infrastructures, et de postes de travail virtuels hébergés (DaaS ou Desktop as a Service). Ces nouveaux services s'appuieront sur l'infrastructure IaaS de la société. Dans les prochains mois, Osiatis devrait ainsi dévoiler des offres collaboratives en cloud basées sur Exchange et SharePoint, mais aussi décliner son offre ITSM en version SaaS. D'autres solutions sont aussi à l'étude notamment autour du CRM Dynamics de Microsoft. Enfin Osiatis réfléchit aussi à une offre d’outils d’asset management et de télé-inventaire en mode SaaS. En 2012, l’infrastructure cloud d’Osiatis devrait aussi servir à terme de pilier à une offre de « desktop as a service » en mode VDI.

Comme l’expliquait Bruno Grossi lors des Tech Days, « ces offres répondent à des besoins concrets exprimés par les clients de la SSII. (..) On pense et on espère que les services liés à la vente de ces offres cloud représenteront environ 5 % de notre CA en 2012 ».

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close