La parade de Dropbox au BYOD

Pour moins ennuyer les DSI, Dropbox a mis en place un système d’association de comptes personnel et professionnel de son service qui permet de combiner de façon étanche les données privées et celles de l’entreprise au sein d’une même interface.

Apporter une solution au phénomène du BOYD pour pénétrer un peu plus les SI des entreprises. En ligne avec sa stratégie de pénétrer le marché des entreprises, Dropbox a décidé de doter ses outils de sa gamme Entreprise d’une panoplie répondant à la problématique du BYOD (Bring Your Own Device). A la clé, la mise en place d’une fonction qui permet de réunir au sein d’une même interface, et d’un même terminal, un compte personnel et un compte professionnel du service, tout en conservant l’étanchéité des deux mondes. Une avancée clé pour Dropbox dont le service sert souvent d’exemple pour exprimer le phénomène de la consumérisation de l'IT. Dropbox s’est en effet peu à peu ouvert les portes des entreprises en entrant par les employés qui utilisent le service de synchronisation et de partage de fichiers pour leur usage personnel.

Cette fonction, encore en test, symbolise une énième étape dans la stratégie de conquête du marché des entreprises par Dropbox. Si la société avait déjà initié un premier virage vers le pro, en greffant une fonction de gestion de groupe à son service pour l’orienter vers les entreprises (Dropbox for Team), très vite Dropbox avait modernisé son offre en la rebaptisant plus clairement Dropbox for Business et en lui associant le support de l’identification via SSO (Single-Sign On) favorisant la connexion de l’outil aux annuaires des entreprises et aux très critiques politiques de sécurité. Ou encore la double authentification.

Le société avait également profité de sa première conférence développeur en juillet 2013 pour étendre son réseau de partenaires et d’intégrateurs capables de fondre les outils de la marque dans des applications tierces pour entreprise. La société avait alors étendu ses services d’intégration et, évidemment, exposé ses fonctions via des API.  Une stratégie que Dropbox mène par ailleurs depuis sa création en s’imposant comme l’un des services de stockage et synchronisation de fichiers clés du monde iOS, notamment.

En unifiant les comptes personnel et professionnel, Dropbox franchit ainsi une nouvelle étape. Techniquement, indique Dropbox, l’utilisateur doit ainsi associer sur le site Web du service, son compte personnel à son compte professionnel. Il disposera ainsi de deux dossiers séparés et étanches - chacun disposant de leurs propres paramètres - mais accessibles depuis le même terminal.

Le dossier réservé aux données de l’entreprise reste ainsi isolé et, surtout, administré par l’entreprise. Dropbox a associé son service de fonctions d’effacement de données à distance, de partage de journaux d’audit (pour analyser les flux de données et les données synchronisées) et enfin de transfert de compte d’un utilisateur à l’autre (ce qui permet de dé-provisionner un compte pour le transférer à un autre utilisateur dans une autre équipe). Bref, le début de la fin des sueurs froides pour les DSI… et une porte un peu plus ouverte sur les SI pour Dropbox.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close