Cet article fait partie de notre guide: Dropbox-like : l'avènement des FSS d'entreprise

Dropbox se met officiellement en ordre de bataille pour répondre aux besoins des entreprises

Le spécialiste du partage et de la synchronisation de fichier dans le Cloud Dropbox complète son arsenal de services pour entreprise en annonçant le support de SSO. La société confirme officiellement son positionnement entreprise en rebaptisant son offre professionnelle Dropbox for Business.

Logo dropbox

Le service de stockage et de synchronisation de fichiers Dropbox accélère son développement sur le marché des entreprises. Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, la société américaine a annoncé un rebranding de son offre professionnelle jusqu’alors connue sous le nom de Dropbox for Team. Elle sera désormais rebaptisée Dropbox for Business, a annoncé la société dans un billet de blog ce 10 avril.

Et pour concrétiser cette décision marketing rien de tel que l'arrivée de nouvelles fonctions, en l'occurrence l'arrivée de capacités de SSO (Single Sign-on) s'appuyant sur le support Active Directory ajouté au service il y a quelques mois. Ce support du SSO, qui sera officiellement accessible dès le mois prochain, permettra aux entreprises d'intégrer de façon transparente le service de sauvegarde en cloud à leur parc applicatif et d'aligner son usage avec leurs politiques de sécurité existantes.

Via SSO, les utilisateurs pourront s’identifier avec leurs mots de passe et identifiants classiques de leur entreprise pour accéder naturellement à Dropbox, résume en substance Anand Subramani, product manager chez Dropbox dans ce même billet de blog. Les administrateurs, de leur côté, pourront également relier Dropbox à leur système d’authentification utilisé en interne.

Dropbox affirme s’être associé à plusieurs partenaires, spécialisés dans la gestion d’identité, comme Ping Identity, Okta, OneLogin, Centrify ainsi que Symplified. Mais le standard SAML (Security Assertion Markup Language) est également supporté, pour ouvrir un peu plus les implémentations.

Ce support du SSO devrait permettre à Dropbox de devenir un peu plus crédible sur le marché professionnel. Il vient renforcer d'autres fonctions développées par la société pour les professionnels comme le support des groupes de travail - qui avait notamment contribué à Dropbox for Team - , l'ajout d'une console d’administration... Car jusqu'alors la firme avait surtout joué la carte de sa large base installée dans le grand public pour inciter à une adoption de ses services dans les entreprises. A ce jour, la société recenserait quelque 2 millions d’utilisateurs professionnels et des utilisateurs dans 95% des entreprises du Fortune 500 - selon ses propres chiffres.

Si Dropbox est aujourd'hui l'un des services en cloud les plus populaires - une étude le classait récemment comme le 2e service cloud le plus utilisé aux Etats-Unis derrière iTunes -, il apparait que des géants de l'IT n'entendent pas lui laisser la voie libre sur le marché des entreprises. Ainsi Citrix, avec ses outils ShareFile et StorageZone, donne aux utilisateurs la possibilité de choisir une région géographique de stockage.

De son côté, EMC, n°1 mondial du stockage, entend apporter sa vision très professionnelle avec Syncplicity et ses modules avancés de reporting, de contrôle et d’administration - le tout en mode Saas. VMware fait de même avec  Horizon Data (ex-projet Octopus) un composant clé de sa suite Horizon.

Salesforce, de son côté, travaille sur Chatterbox. Sans parler de Owncloud, qui agite l’argument de l’ouverture et de l’Open Source pour conquérir le monde des entreprises. Mais ce n’est pas tout. Car poussés par "un élan patriotique" et par la crainte qu'ont les entreprises françaises à stocker leurs données sur des plates-formes cloud américaines, certains acteurs hexagonaux se sont aussi positionnés sur ce créneau, à l’image par exemple de iKoula, via son offre illimitée Ikeeping Cloud.

Plus récemment, CloudWatt, l’un des deux projets de Cloud souverain financé en partie par l’Etat, a présenté également son offre. Tout comme SFR. Dropbox risque donc d'avoir fort à faire pour étendre son emprise du grand public à l'entreprise.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close