La Californie poursuit SAP pour un projet de gestion de paie raté

Le contrôleur d’état John Chiang vient d’engager une procédure contre SAP Public Services, après l’échec d’un projet de modernisation du système de paie des employés publics californiens.

Le contrôleur d’état de la Californie, John Chiang, est manifestement pugnace. En février dernier, il avait remercié SAP Public Services après la révélation de l’échec d’un projet de modernisation du système de gestion de la paie des plus de 200 000 employés du secteur public de l'Etat de Californie. 

Selon Chiang, la responsabilité de SAP semble clairement engagée. La plainte déposée en fin de semaine dernière mentionne ainsi que « SAP n’a pas respecté sa promesse de fournir un système qui paierait les employés de Californie précisément et à date. » John Chiang cherche à obtenir le remboursement des 50 M$ déjà payés par l’Etat, ainsi que des dommages et intérêts, pour relancer le projet. Au total, c’est un montant de 150 M$ qu’il chercherait à obtenir.

De son côté, SAP estime qu’il y a « de nombreux problèmes qui pointent en direction du bureau du contrôleur. » Un rapport sénatorial a d’ailleurs attribué, en août, une part de la responsabilité dans l'échec du projet au bureau du contrôleur. Lancé en 2004, le projet a déjà coûté 266 millions de dollars sur un total initialement prévu de 373 millions.

Ce n’est pas la première fois que John Chiang traine l'un de ses fournisseurs devant la justice américaine : début 2009, c’était BearingPoint qui s’était vu poursuivre par le contrôleur à la suite d’un premier échec.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close