Art Coviello (RSA) : 2014, une année de nouveaux défis pour la sécurité

Prudent, Art Coviello, président exécutif de RSA, la division sécurité d’EMC, livre ses prédictions pour 2014. Au programme, identités, menace intérieure, Cloud, mobilité et Internet des objets.

Cela commence par une réserve en forme d’avertissement : « lorsque vous formulez une prédiction correcte, celle-ci est perçue comme une évidence. Lorsque vous vous trompez, dans le meilleur des cas, personne ne s’en souvient, et dans le pire, vous devenez une icône utilisée pour avertir les autres de ce qu’il vaut mieux se garder de faire. » Pour autant, Art Coviello, président exécutif de RSA, la division sécurité d’EMC, se prête à l’exercice et formule cinq prédictions pour 2014. 

Et cela commence par le BYOD, une tendance qui relève du passé, de 2013, pour lui. Selon Art Coviello, « la prochaine évolution, ce sera la consumérisation des identités, alors que les employés poussent de plus en plus vers des systèmes d’identification plus simples, plus intégrés, à chaque fois qu’ils utilisent leurs terminaux. » Avec une conséquence : « Les individus vont s'approprier leur identité numérique aussi étroitement que leurs terminaux .» Dès lors, 2014 devrait marqué de le début du « Bring (and control) Your Own Identity », le BYOI.

La menace intérieure vient ensuite : « les entreprises [y] accorderont plus d’attention et prendront des mesures pour se protéger du risque de dommages substantiels à leur chiffre d’affaires, à la marque, et même à la continuité de l’activité. » La sécurité devrait être clé, chez les fournisseurs de services Cloud, au point de devenir « un élément de différentiation vis-à-vis de la concurrence. » Une conséquence directe des révélations sur les activités de la NSA et de la tendance à la « balkanisation » des offres de Cloud public, sous la pression de certains gouvernements.

En outre, pour Art Coviello, 2014 devrait constituer un point d’inflexion pour les logiciels malveillants sur les mobiles, « alors que les entreprises offrent un plus grand accès mobile à leurs applications métiers critiques, et que les consommateurs adoptent de plus en plus la banque mobile. »

Enfin, le président exécutif de RSA alerte sur la menace planant sur les objets connectés, « des voitures aux équipements médicaux en passant par les réseaux électriques intelligents » : « nous allons observer un nombre croissant d’attaques de plus en plus sophistiquées sur l’Internet des objets, » prévient-il. Des attaques « qui auront une puissance réellement destructrice et pas seulement perturbatrice. » 

Bref, pour Art Coviello, l’année prochaine promet « d’être une nouvelle année intéressante pour la sécurité. » Et malgré « quelques défis importants qui nous attendent », il affiche une certaine confiance, reflet de « conversations avec clients, partenaires et pairs de l’industrie ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close