Cet article fait partie de notre guide: Sauvegarde et PRA : les roues de secours de votre IT

Quantum renouvelle ses baies de sauvegarde de milieu de gamme

Le constructeur californien vient d'annoncer le DXi 4700, un système de sauvegarde pour PME, agence et petit fournisseur de service. Il offre un excellent rapport performances/prix.

Quantum a présenté cette semaine le dernier né de ses systèmes de sauvegarde dédupliquée sur disque, le Quantum Dxi 4700, une baie capable de supporter jusqu’à 135 To de données brutes (avant déduplication) et qui vise le marché des PME et des fournisseurs de services (notamment les intégrateurs désireux de fournir des services de sauvegarde à leurs clients).

Le nouveau venu se présente sous la forme d’un châssis 2U équipé de disques de 4 To à chiffrement matériel. Selon Quantum, il affiche une consommation en baisse de 42% par rapport à son prédécesseur, le Dxi 4600, et des performances nettement supérieures, sans compter un prix au téraoctet bien plus agressif.

D’après le constructeur, le Dxi 4700 est capable d’ingérer des données à un débit de 5 To/h (contre 1,3 To/h pour le Dxi 4600). C’est plus de 4 fois les performances d’une baie DataDomain DD620 (2 fois avec DDBoost), et à peu près la même chose qu’un DD2500. Pour mémoire, les prix de DXi 4700 débutent à 16 000 $, tandis que ceux du DD620 débutent à 26 500 $ (et que ceux du DD2500 commencent à 54 000 $). Selon Quantum, une configuration d’entrée de gamme du Dxi 4700, configurée avec 5 To de capacité utile, affiche un coût au To de 3 200 $ ; coût qui tombe à 1 521 $ par téraoctet lorsque la baie est configurée avec tous ses tiroirs de disques.

Selon IDC, Quantum se classait au cinquième rang mondial des fournisseurs d'appliances de sauvegarde prêtes à l'emploi au 3e trimestre 2013.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close