Quantum complète son offre d'appliances de sauvegarde dédupliquées

Note à nos lecteurs : Le prix de 149 000$ initialement indiqué par Quantum pour le DXi 6802 a été corrigé pour refléter le prix final, 110 000$ Quantum a complété cette semaine son offre d’appliances de sauvegarde sur disque dédupliqués en annonçant le lancement d’une nouvelle famille de DXi, la série 6800. Objectif : offrir une alternative performante et compétitive aux solutions du leader du marché, EMC, qui contrôle près des deux-tiers du marché des appliances de sauvegarde sur disque.

Note à nos lecteurs : Le prix de 149 000$ initialement indiqué par Quantum pour le DXi 6802 a été corrigé pour refléter le prix final, 110 000$ Quantum a complété cette semaine son offre d’appliances de sauvegarde sur disque dédupliqués en annonçant le lancement d’une nouvelle famille de DXi, la série 6800. Objectif : offrir une alternative performante et compétitive aux solutions du leader du marché, EMC, qui contrôle près des deux-tiers du marché des appliances de sauvegarde sur disque. Equipée de la dernière génération de puces Intel, la nouvelle gamme DXi6800 promet un débit d’ingestion de données de 16 To/h (en mode Symantec OST, la performance étant « réduite"  à 13,5 To/h en mode NAS) et est capable de stocker entre 13 et 156 To de données brutes (et jusqu’à 20 fois plus une fois les données dédupliquées). Comme l’explique Stéphane Estevez en charge des solutions de sauvegarde chez Quantum France, la gamme Dxi6800 vient s’intercaler entre l’actuelle 6700 (qui reste au catalogue) et l’offre haut de gamme Dxi8500. Ses caractéristiques devraient permettre à Quantum de s'attaquer au coeur du marché de la sauvegarde sur disque avec une offre plus que compétitive par rapport à celle d'EMC. Quantum a notamment mis l’accent sur la compacité et l’efficacité énergétique. Quantum estime ainsi que le DXi6800 consomme environ 30% d’énergie en moins qu’un 6700, pour des performances trois fois supérieures. Cette efficacité s’explique par l’utilisation de processeurs plus performants et plus efficients, mais aussi par des évolutions de design internes. Quantum a aussi choisi d’utiliser en standard des disques de 3To – avec chiffrement intégré - au lieu des disques de 2To utilisés jusqu’alors, ce qui a permis d'accroitre la densité de l'appliance. Par rapport à la concurrence, Quantum estime que le DXi6800 offre des performance 4,5 fois supérieures à celle d’une baie de sauvegarde DataDomain DD670, pour un prix équivalent et une évolutivité supérieure – le DD670 a une capacité maximale de 56 To. Le premier modèle de la gamme Dxi, le 6802, affiche un prix d’entrée de 110 000 $ avec 26 To de capacité installée (et 13 To activés). En fait, chaque tiroir de disques de la gamme Dxi6800 est livré en standard avec tous ses disques (soit 26 To), mais il est possible de n’activer la capacité que par tranche de 13 To ( sur un mode « pay as you grow »). En face, la baie EMC DataDomain DD670 affiche un prix d’entrée de gamme de 154 000 $ (licences de réplication non comprises, alors qu'elles le sont en standard chez Quantum).

Pour approfondir sur Backup et protection de données

Close