ARM présente sa plateforme serveurs de référence

Avançant encore un peu plus ses pions en direction des centres de calcul, ARM vient de présenter une architecture de référence pour les serveurs animés par ses processeurs.

Les ambitions d’ARM semblent sans fin. Non content de proposer des architectures processeur qui dominent le marché de la mobilité, le Britannique affirme et assume ses ambitions sur le terrain des serveurs. Il vient ainsi de présenter une architecture de référence pour serveurs animés par ses processeurs, la SBSA, ou Server Base System Architecture. Celle-ci a été définie en partenariat avec AMD, Citrix, Dell, HP et Microsoft. Elle doit permettre de poser une base de pré-requis pour tout système d’exploitation destiné à des serveurs ARM, d’une part, mais aussi pour leurs caractéristiques matérielles.

L’association de Microsoft à cet effort de standardisation peut surprendre, mais marque un effort d’ouverture de l’éditeur au marché, quitte à ce que cela se fasse au détriment de son partenaire historique Intel.

Mais la présentation de SBSA intervient alors que Calxeda, l’un des pionniers des puces ARM pour serveurs, vient de mettre la clé sous la porte. Alors même que HP a présenté sa cartouche ProLiant m800 à base de puces ARM/DSP Texas Instruments, et que se multiplient les distributions Linux supportant les architectures ARM, à l’instar de FreeBSD 10, d’OpenSUSE, ou encore de Red Hat. Et alors que le Britannique travaille à renforcer le support de ses architectures sur Xen.

Pour approfondir sur ARM

- ANNONCES GOOGLE

Close