Dassault Systèmes investit dans NuoDB

Dassault Systèmes a décidé de supporter financièrement NuoDB, un éditeur bostonien dont la base de données distribuée SQL a été conçue pour le cloud. L’éditeur en était déjà un utilisateur.

Dassault Systèmes a décidé de supporter financièrement NuoDB, une société qui développe une base de données distribuée taillée sur mesure pour le cloud. La société américaine, fondée par deux experts des SGDB, Barry Moris (ex-IONA) et Jim Starkey (père de datatrieve pour VAX, puis créateur d'Interbase et de "Falcon", un nouveau moteur pour MySQL), a annoncé avoir réalisé une nouvelle levée de fonds de quelque 14,2 millions de dollars afin d'accélérer son développement à l'international. Cette nouvelle levée est menée par le premier éditeur français et soutenue par les investisseurs historiques de la société, dont le fonds bostonien Longworth Venture Partners. Depuis sa création en 2008, NuoDB est parvenu à lever 26,2 millions de dollars.

La particularité de NuoDB, dont la première version a été publiée il y a un peu d’un an (NuoDB Starlings) et qui vient de lancer sa version 2.0, est de proposer une base de données relationnelle SQL, supportant le modèle ACID, mais qui repose sur une architecture complètement distribuée. Ce qui la positionne logiquement pour les environnements Cloud. La nature distribuée de NUoDB se prête ainsi bien aux déploiements géodispersés, aux déploiements requérant une grande tolérance aux pannes et permet aussi de passer outre la complexité du sharding pour les applications web à grande échelle. 

Dassault Systèmes avait déjà été séduit par NuoDB en participant notamment au programme de test de la première mouture de la technologie. L’éditeur français semble ainsi considérer NuoDB comme l’un des piliers de sa stratégie cloud alors qu’il cherche désormais à proposer certaines de ses applications sous forme de services Cloud. Dassault propose déjà des composants cloud avec la version R2014x de sa plate-forme 3DEXPERIENCE, disponible depuis le 24 février dernier. Cette plate-forme renferme ainsi des processus et des mécanismes collaboratifs dans le cloud, adaptés à des industries spécifiques.

« Cet investissement démontre notre profond intérêt et notre confiance dans la stratégie et les technologies de NuoDB pour la prochaine génération de services cloud », a ainsi indiqué Dominique Florack, Senior Executive Vice President, Products-R&D, Dassault Systèmes, cité dans un communiqué.

Pour approfondir sur Base de données

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close