Cet article fait partie de notre guide: Dossier Stockage : La révolution Flash

Pure Storage dévoile deux nouvelles baies Flash et la v4 de son OS de stockage Purity

Pure Storage, le pionnier du stockage Flash, vient de dévoiler deux nouvelles baies 100% Flash et Purity 4.0, une mise à jour de son OS qui apporte la réplication à ses baies de stockage.

Pure Storage a annoncé cette semaine le lancement de la version 4.0 de son OS de stockage Purity et a étendu sa gamme de baies de stockage 100 % Flash en ajoutant un modèle d’entrée de gamme, le FA-405 et un modèle haut de gamme, le FA-450, à son catalogue. Deux nouvelles baies qui viennent compléter l’actuel FA-420.

Pure Storage, qui a récemment levé 250 M$ (portant son capital à 450 M$) est l’un des pionniers des baies de stockage 100 % Flash et entend avec ce lancement offrir une concurrence plus agressive aux solutions de constructeurs comme EMC (XtremIO), Cisco (Invicta), SolidFire, Kaminario (K2) ou Violin.

Les baies de stockage de Pure Systems sont des baies bi-contrôleurs x86 reliées à des tiroirs de SSD à interface SAS. Elles intègrent des fonctions de compression et de déduplication de données inline, qui selon le constructeur, permettent en moyenne d’accroître par un facteur de 6 la capacité utile de ses baies (par exemple, la baie FA-420, qui a une capacité Flash de 23 To est donnée pour une capacité utile de 125 To). Cette astuce permet à Pure Storage de revendiquer un coût de stockage au teraoctet proche de 4$. La déduplication permet aussi de doper les performances et de minimiser l’usure des modules Flash.

Purity 4.0 : la réplication de données désormais intégrée

Si les baies de Pure Storage dispose de mécanismes de déduplication sophistiqués (en fait 5 algorithmes différents en fonction des données et de la charge de la baie, dont un mécanisme en mode post-process destiné à accroître encore les taux de réduction de données obtenus inline), elles étaient jusqu’alors dépourvues de fonctions de réplication de données (comme c’était le cas jusqu’à encore récemment des baies SolidFire et comme c’est toujours le cas des baies EMC XtremIO). Cette faiblesse est réglée par l’arrivée de la version 4.0 de l’OS Purity. Le nouvel OS ajoute aux baies du constructeur un mécanisme intégré de réplication asynchrone relativement sophistiqué puisqu’il supporte la réplication bidirectionnelle entre baies ou la réplication d’une baie vers plusieurs baies ou de plusieurs baies vers une seule. Ce mécanisme de réplication peut être organisé par LUN par cluster… Il est aussi possible de définir des politiques de rétention des snapshots répliqués sur la baie de destination. Comme pour toutes les autres fonctions de l’OS, la réplication est intégrée au prix de la baie et ne nécessite pas une licence séparée. L’arrivée de Purity 4.0 apporte donc un vrai gain fonctionnel pour les clients actuels sous contrat de maintenance. Il est à noter que le lancement de Purity 4.0 s’accompagne aussi de la certification des baies Pure Storage avec les environnements Cisco UCS, avec la technologie de virtualisation SVC d’IBM et avec Storage Foundation de Symantec. Pure Storage a également certifié son mécanisme de snapshots avec le mécanisme de snap VSS de Microsoft.

Une offre de baies de stockage élargie

L’arrivée des nouveaux contrôleurs FA-405 et FA-450 permet à Pure Storage d’élargir son offre pour répondre à un plus grand nombre de scénarios d’utilisation. Le FA-405 est conçu pour des PME ou pour des entreprises qui souhaitent répondre à un besoin tactique comme un projet limité de déploiement VDI. Une baie FlashArray FA-405 peut piloter entre 2,75 et 11 To de capacité Flash, pour une capacité utile typique maximale de 40 To. Elle dispose en standard de 4 ports 10Gbit Ethernet mais peut aussi accueillir jusqu’à quatre ports Fibre Channel 8Gbit. Selon Pure le FA-405 peut délivrer jusqu’à 100 000 IOPS sur des blocs de 32K et une bande passante de 3 Go/s.

En haut de gamme, le FA-450, peut gérer entre 34 et 70 To de capacité Flash, pour une capacité utile théorique de 250 To. La baie peut accueillir jusqu’à 12 ports 10 Gbit Ethernet ou 12 ports Fibre Channel 16 Gbit/s. Selon Pure Storage, elle peut délivrer jusqu’à 200 000 IOPS (blocs de 32K) et une bande passante de 7Go/s.

En France, les baies de Pure Systems, sont commercialisées en exclusivité via le VAR Antemeta (qui par le passé avait lancé 3Par en France). Antemeta, qui est présent en région parisienne et dispose aussi d’agences à Nantes, Toulouse, Lyon, Aix en Provence et à Metz) dispose d’un stock de baies, du stock de pièces détachées et délivre les services d’architecture, d’installation et de configuration pour les clients français. La société vient appuyer les équipes locales de Pure Storage, qui a récemment ouvert un bureau à La Défense. Selon Pure Storage, le constructeur compte désormais près de 45 salariés en Europe, un nombre qui devrait passer à une soixantaine d’ici à l’automne.

 

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close