Unisys lance ses nouveaux mainframes à architecture Intel

Le constructeur américain concrétise sa stratégie de migration de ses grands systèmes vers les architectures Intel avec deux nouvelles familles Dorado et Libra à base de puces Xeon.

Unisys a annoncé cette semaine une refonte de son portefeuille de grands systèmes ClearPath s’appuyant sur les processeurs Xeon d’Intel. Le constructeur concrétise ainsi sa stratégie de migration vers des architectures « ouvertes » et indique que ses nouveaux systèmes Dorado et Libra basés sur des Xeon E5 200 v2 affichent des performances supérieures à ceux de ses mainframes en technologie CMOS, tout en maintenant la compatibilité avec les applications existantes. 

L’architecture matérielle et logicielle mise en œuvre par le constructeur permet aussi de faire fonctionner des environnements Windows et Linux dans des partitions sécurisées en parallèle des applications développées pour ses environnements ClearPath OS2200 et ClearPath MCP.

Selon Unisys les nouveaux systèmes Dorado sous ClearPath OS 2200 affichent des performances jusqu’à quatre fois supérieures à celles des modèles CMOS comparables tandis que les nouveaux systèmes Libra sont jusqu’à 55 % plus performants que leurs prédécesseurs.

Les prix débutent à 325 000 $ pour les Dorado 4350/70 et vont jusqu’à 2 millions de dollars pour les Dorado 6300. Les systèmes Libra débutent à 900 000 $ pour le Libra 4300 et vont jusqu’à 5,6 M$ pour le Libra 8300. Les nouveaux serveurs devraient être disponibles le 30 juin prochain.

 

Pour approfondir sur x86

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close