CA cède ArcServe à un fonds d'investissement

L'éditeur a décidé de se séparer de son activité de protection de données et de la vendre au fonds d'investissement Marlin Equity. L'occasion pour cet activité de prendre un nouvel envol.

CA va céder son activité de sauvegarde et de protection de données, regroupées sous la marque ArcServe, au fonds d’investissement californien Marlin Equity Partners qui entend relancer une activité qui jusqu’alors n’était plus vraiment stratégique pour CA, alors pourtant que certaines technologies de son portefeuille , ont pourtant une excellente réputation. C’est par exemple le cas de la solution ArcServe Replication, née de la fusion des outils CA Replication et CA XOsoft High Availability, issus de l’acquisition de XOSoft.

Une offre technologique récemment rénovée

La cession a été annoncée alors que CA a présenté récemment une nouvelle solution de protection de données, Arcserve Unified Data Protection, qui combine sauvegarde, réplication et déduplication et inclut un mécanisme de test et de vérification permettant de garantir la restauration des données en cas d’incident sur une application ou un composant du SI.

ArcServe UDP est conçu aussi bien pour assurer la sauvegarde des environnements physiques que des environnements virtuels et des environnements en cloud. Le logiciel a pour mission de porter le fer contre IBM, EMC et Symantec, les principaux concurrents de CA, mais aussi de fournir une solution moderne à même de rivaliser avec des acteurs plus récents tels que Commvault, Veeam ou Unitrends.

Une activité rentable qui générerait près de 200 M$

Selon CA, la cession à Marlin devrait être effective à la fin de son second trimestre fiscal, qui se termine le 30 septembre. Le prix de la transaction n’a pas été communiqué. Dans un formulaire transmis à la SEC, CA indique toutefois que la vented'ArcServe se traduira par une baisse d’environ 90 M$ de sa prévision de CA annuelle. L’activité cédée réaliserait donc entre 180 et 200 M$ de CA annuel, ce qui fait d'ArcServe un challenger sur le marché, derrière des acteurs comme Symantec, Commvault, EMC, IBM. L’activité ArcServe serait aussi rentable puisque, selon les informations transmises par CA à la SEC, la cession d’ArcServe se traduira par une baisse de son bénéfice par action de 3 cents. Selon Gartner le marché des logiciels de sauvegarde est en croissance, puisqu'il a progressé de 6,8% en 2013 pour atteindre 4,7 milliards de dollars.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close