CA World 2008 : CA se convertit au modèle Saas

A l'occasion de sa conférence annuelle, qui se tient en ce moment à Las Vegas, l'éditeur a annoncé la disponibilité en version hébergée de trois de ses applications phares. Il s'agit notamment de l'offre de gestion de projet et de portefeuille applicatif Clarity, de l'offre de gouvernance, de gestion des risques et de conformité CA GRC et de la solution de réplication de serveur et de failvover CA XoSoft High availability.

ca saasCA a profité hier de l'ouverture de sa conférence CA World 2008 pour annoncer le lancement de versions hébergées de trois de ses applications phares. CA va proposer, sous la forme de service, des moutures de Clarity Project and Portfolio Manager (PPM), de son application de GRC (Governance, Risk and Compliance) et de CA XOSoft High availability sa solution de réplication en temps réel et de failover pour serveurs.

Le Saas, un modèle adapté à la crise ?

Si les implémentations Saas de Clarity PPM et de GRC reprennent l'essentiel des caractéristiques des versions traditionnelles des deux logiciels, CA Instant Recovery On Demand est un peu différent. Le service vient en effet enrichir les fonctions des logiciels de réplication de CA d'une couche de service additionnelle. Une PME pourra ainsi installer XOSoft High availability sur ses serveurs et opter en complément pour l'hébergement dans le nuage de CA de serveurs de sauvegarde capable de prendre le relais en cas de panne de ses serveurs Windows, Exchange, SQL, IIS ou Oracle. CA garantit un temps de reprise inférieur à 5 secondes en cas de panne. 

S'exprimant lors d'une conférence de presse organisée en amont du discours d'ouverture de John Swainson, le PDG de CA, Jules Ehrlich, le responsable de la nouvelle division "On Demand" de CA a mis en avant les principaux avantages du SaaS, à savoir une plus grande simplicité de déploiement et d'évolution de l'application et un modèle tarifaire séduisant pour les entreprises. "Le modèle de location est idéal dans le climat financier actuel puisqu'il supprime le besoin d'investir lourdement dans la mise en oeuvre d'une nouvelle application... Il permet aussi un déploiement quasiment instantané de l'application". 

Déjà un millier de clients servis

CA a en en fait commencé à proposer certaines de ses applications en SaaS à des clients pilotes depuis le mois d'avril et dispose déjà d'un millier de clients en portefeuille pour ces offres. L'éditeur affiche donc des ambitions élevées pour cette activité. Pour la seule version hébergée de Recovery Manager, sa solution de sauvegarde et de récupération destinée aux PME, la firme s'est fixé un objectif de CA de 100M$ pour 2009. CA devrait facturer entre 400 et 800 $ par serveur protégé pour Instant Recovery On Demande. La vente ne s'effectuera toutefois pas en direct; fidèle à sa promesse de vendre ce produit au travers de son réseau de distribution, CA confiera aux intégrateurs, partenaires et revendeurs de CA XoSoft High availability, la vente de l'offre. Cette dernière est disponible immédiatement aux Etats-Unis et en Allemagne, mas ne devrait arriver en France qu'au premier trimestre 2009.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close