Microsoft Worldwide Partner Conference 2014 : Le cloud au cœur de la stratégie partenaires

La Worldwide Partner Conference de Microsoft (WPC) été riche d’annonces pour les partenaires. Les voici résumées pour ne pas passer à côté de l’essentiel de cette édition 2014, incontestablement placée sous le signe du Cloud.

Dès la première journée, Microsoft a réitéré son implication auprès de son écosystème« en renforçant l'accompagnement de ses partenaires ». Pour appuyer son propos, plusieurs évolutions ont été présentées.

En premier lieu, le Cloud Solution Provider Program. Ce nouveau programme devrait offrir plus d’autonomie aux partenaires dans la gestion de la relation avec leurs clients autour des solutions hébergées Office 365 et Windows Intune.

Concrètement, les revendeurs pourront facturer directement les abonnements et les gérer (provisionning, support, etc.) dans le Partner Admin Center. Ce programme, qui sera mis en place dans le courant de l’année dans 48 pays, s’étendra dans un deuxième temps à l'ensemble des services Cloud de Microsoft - dont Azure et Dynamics CRM Online.

Concernant Azure et Dynamics CRM Online, justement, les deux produits vont également intégrer le programme de licences Open. Azure sera disponible via ce programme le 1er août (« ce qui simplifiera la création d'un business model Cloud rentable pour les partenaires », dixit Microsoft). Quant à Dynamics CRM Online, il devrait suivre rapidement pour permettre aux partenaires de commercialiser plus facilement la solution auprès de leurs clients PME/PMI, un marché qualifié de « très important » auquel cette déclinaison SaaS du CRM est particulièrement adaptée.

Toujours sur ce marché des PME, Microsoft a lancé une nouvelle version d’Office 365. Trois plans – Business, Business Essentials et Business Premium – seront commercialisés à partir du 1er octobre pour les structures de moins de 250 employés. Cette gamme remplacera les actuels Small Business, Small Business Premium and Midsize Business.

Autre annonce concernant Office 365 : Trend Micro a passé un accord stratégique avec Microsoft pour commercialiser une offre de sécurité commune. Cette solution sera disponible dans la suite Trend Micro Smart Protection Complete et concernera les postes de travail et le réseau.

« Cette approche complémentaire permettra aux partenaires de Microsoft de répondre aux préoccupations de leurs clients sur la sécurité, et donc de mieux concrétiser leurs deals », prédit Partha Panda, vice-président chez Trend Micro. L’éditeur a également annoncé à la WPC 2014 une offre de chiffrement intégrée à Office 365, Trend Micro Cloud App Security for O365, et une solution anti-spam, Trend Micro Hosted Email Security.

Concernant les programmes existants, Microsoft va faire évoluer son Partner Network, avec au menu plus Cloud et plus de soutien et d'incentives. Le programme MPN s’enrichit ainsi de « Small and Midmarket Cloud Solutions » (pour les partenaires proposant Microsoft Office 365 à des PME/PMI), de « Cloud Productivity » (pour les partenaires déployant Microsoft Office 365 auprès de leurs clients Entreprises) et de « Cloud Platform » (pour les partenaires spécialisés dans les projets d'infrastructure, de solutions PaaS et SaaS sur Azure).

Sur ce sujet de Windows Azure, Microsoft a annoncé qu’il lançait un nouveau programme de certification - baptisé Azure Certified Program - et une « Université ».

En résumé, la Azure Machine Learning University proposera des tutoriels vidéos et des guides pratiques destinés aux partenaires qui souhaitent se familiariser et bénéficier des nouveaux services d’analyses prédictives de Azure Machine Learning - annoncés juste avant la conférence et disponibles en preview depuis le 14 juillet.

La WPC 2014 a également par de services publics, un marché énorme et hautement stratégique. Sur le sujet, Microsoft a annoncé une nouvelle préversion de son Cloud dédié aux gouvernements (qui proposera Office 365, Azure et à présent Dynamics CRM). L’éditeur est également revenu sur le programme Microsoft CityNext, une initiative liée à la « Smart City » qui doit permettre aux entreprises de mieux accompagner les maires dans la modernisation de leurs villes avec.

Enfin, la conférence a été l’occasion pour Microsoft de rappeler la fin du support de Windows Server 2003, présentée sous l’angle d’une opportunité pour les partenaires. « La fin de ce support va nécessiter un véritable accompagnement des entreprises et une opportunité de les faire migrer vers le Cloud », explique ainsi l’éditeur. Qui souligne au passage que grâce à des accords avec HP et Dell, il propose déjà les ressources et les services nécessaires pour réaliser concrètement ces migrations.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close