IBM progresse dans la sécurité et la mobilité

Pour le 2e trimestre, IBM a fait état d’une croissance clé de ses activités liées à la sécurité et à la mobilité, quelques jours après avoir scellé un accord stratégique avec Apple portant sur l’adoption des terminaux à la Pomme en environnement professionnel.

Pour le 2e trimestre, IBM a fait état d’une croissance clé de ses activités liées à la sécurité et à la mobilité, quelques jours après avoir scellé un accord stratégique avec Apple portant sur l’adoption des terminaux à la Pomme en environnement professionnel.

Sur la période, Big Blue a publié un bénéfice de 4,1 milliards de dollars, en progression de 28%, comparé au 3,2 milliards de dollars il y a un an.

Les activités Middleware du groupe ont progressé de 3% alors que celles liées aux OS sont sur le déclin. Au total, IBM a réalisé un CA de 6,5 milliards de dollars, en croissance de 1%, avec le logiciel. La ligne Sécurité a quant à elle progressé de 20% tandis que les activités Mobilité ont doublé.

Les ventes Hardware ont été tirées par les mainframes System Z, System X. Les activités liées au système Power ont quant à elles dégringolé de 28%. Les revenus associés à la ligne Systems and Technology ont atteint 3,3 milliards de dollars, en recul de 11%.

Dans les services, Big Blue affiche un léger recul. L’activité affiche un CA de 14 milliards de dollars, en baisse de 1% à taux de change constant. Même baisse de 1% des revenus de Global Technology Services, à 9,4 milliards de dollars.

Le CA de Global Business Services quant à lui recule de 2% à 4,5 milliards de dollars. Le conseil et l’intégration progresse de 1% tandis que l’externalisation d’applications baisse de 9%.

Pendant la période, IBM a passé une charge de 1 milliard de dollar pour réduction de personnel.

« Le thème sous-jacent, qui se cache derrière l’expansion de nos plates-formes cloud et la capacité du consortium OpenPOWER au partenariat avec Apple autour de la mobilité en entreprise jusqu’à la prochaine génération de puces est que nous mettons à profit nos forces uniques et notre capacité d’innovation, ainsi que nos compétences en entreprise pour préserver nos éléments de différentiation sur les tendances émergentes du IT en entreprise », a commenté Martin Schroeter, le directeur financier d’IBM, lors d’une conférence entre analystes.

Commentant l’alliance avec Apple, il a également affirmé : « Nous continuons d’enregistrer une forte croissance avec MobileFirst, avec plus 5000 spécialistes en mobilité et grâce à nos compétences en constante évolution. Avec l’accord, nos activités Software vont développer des services cloud pour entreprises uniques, natifs pour iOS, afin de proposer une expérience mobile de classe entreprise, depuis l’analyse de données, au stockage cloud en passant par la sécurité des données. »

Il a ajouté qu’IBM a investi 1,2 milliard de dollars au premier trimestre pour étendre l’infrastructure Cloud de SoftLayer dans le monde, et 1 milliard de dollars pour porter les capacités cognitives de Watson vers les entreprises. Le groupe a également lancé son cloud BlueMix en juin.

Traduit de l’anglais par la rédaction.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close