NetApp livre ses premières baies 100% Flash FlashRay

Si NetApp a livré ses baies 100% Flash FlashRay, il reste discret sur leurs capacités qui ne seront connues que lors de leur disponibilité générale, en fin d'année. LeMagIT fait le point.

La semaine dernière, NetApp a annoncé avoir effectué les premières livraisons de sa baie de stockage 100 % Flash de nouvelle génération, baptisée FlashRay, soit avec près d’un an de retard sur l’objectif initialement annoncé par la société.

FlashRay est une baie de stockage Flash développée ex-nihilo par NetApp et dont la mission sera de contrer les baies 100 % Flash d’EMC (XtremIO), HP (3Par 7450), Pure Storage, SolidFire ou Violin Memory (Concerto 6000). Au cours de sa conception, NetApp a développé un nouvel OS baptisé Mars, et dont l’objectif est d’assurer un usage optimal de la mémoire Flash tout en garantissant une latence minimale. Mars doit aussi fournir un ensemble riche de services de stockage et permettre une interopérabilité avec l’OS des baies FAS de NetApp, Ontap, afin, par exemple, de permettre la mobilité de données d’une plate-forme à une autre (les services de réplication et de backup, notamment, seraient compatibles avec ceux d’Ontap).

Déduplication et compression au fil de l'eau

Selon NetApp, l’OS Mars inclut  un ensemble de fonctions permettant d’optimiser l’efficacité du système FlashRay et de minimiser la latence. L’OS est ainsi capable de gérer des tailles de blocs variables et embarque un ensemble de services d’optimisation de données actifs en permanence. NetApp ne précise pas dans son communiqué s’il s’agit de déduplication, de compression, ou d’un mix entre les deux. Mais le constructeur avait affirmé lors du lancement public du projet que FlashRay embarquerait des technologies de compression et de déduplication à taille de bloc variable. L’objectif de ces technologies est d’assurer que la latence de la baie reste inférieure à la milliseconde.

Un autre point clé de la baie FlashRay est son aptitude à fonctionner en mode cluster (ou scale-out) ; ce qui permet aux clients de faire évoluer leur infrastructure en fonction de leurs besoins.
Il est à noter que les premières livraisons annoncées par NetApp ne sont pas synonymes de disponibilité générale de la baie FlashRay. À ce jour, le constructeur reste donc très discret sur les capacités réelles, l’architecture, les performances et le prix de sa dernière-née. Gageons que l’on devrait en savoir beaucoup plus d’ici le mois de novembre, durant lequel NetApp organise sa conférence utilisateurs, NetApp Insight.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close