DenyAll met son pare-feu applicatif dans le Cloud

DenyAll propose désormais son pare-feu pour applications Web en mode Cloud. Une offre en mode service qui vise à rendre plus accessible la protection de ces applications.

DenyAll a présenté fin septembre Cloud Protector, un service à la demande de pare-feu pour applications Web. L’éditeur explique ainsi poursuivre ses investissements dans la fourniture de solutions de sécurité applicative en mode Cloud. Il propose en effet déjà Edge Tester, un service d’analyse de sécurité, et des offres d’instanciation des pare-feu applicatifs rWeb et i-Suite – qui vient d’être certifié par l’Anssi – sur AWS et Azure.

Mais avec Cloud Protector, DenyAll explique vouloir aller plus loin en ciblant les PME et, plus généralement, les administrateurs de sites et d’applications Web nécessitant « une solution efficace et abordable pour protéger leur présence sur le Web ». Et de revendiquer une « interface grandement simplifiée pour répondre aux besoins de la majorité des propriétaires de sites Web qui n’ont pas l’expertise pour déployer un produit conçu pour les grandes entreprises ». De fait, Cloud Protector peut être mis en œuvre grâce à une simple redirection de trafic vers lui.

Cloud Protector est immédiatement disponible gratuitement. Le service deviendra payant début 2015, à partir de 49 euros HT par mois.

Pour approfondir sur Sécurité réseau

- ANNONCES GOOGLE

Close