Teched 2014 : Microsoft veut simplifier les déploiements de Windows 10

Microsoft souhaite simplifier la façon dont les départements IT déploient les postes de travail avec la prochaine mouture de son OS Windows 10, a expliqué la firme de Redmond lors de sa conférence TechEd Europe qui se tient actuellement Barcelone.

Microsoft souhaite simplifier la façon dont les départements IT déploient les postes de travail avec la prochaine mouture de son OS Windows 10, a expliqué la firme de Redmond lors de sa conférence TechEd Europe qui se tient actuellement Barcelone. Dans l’optique de réduire les coûts liés au déploiement et d’épauler les DSI à supporter les utilisateurs distants ainsi que les programmes BYOD, Microsoft a prévu de proposer Azure Active Directory en tant qu’option d’authentification sur les PC motorisés par le futur OS de la marque.

Lors d’une démonstration sur l’événement, Joe Belfiore, vice-président des PC, tablettes et smartphones chez Microsoft, a montré comment un utilisateur pouvait s’authentifier via Azure Active Directory, lorsque la machine démarre pour la première fois. L’utilisateur entre d’abord son identifiant et son mot de passe et les applications sont automatiquement téléchargées sur le nouveau PC. « Nous souhaitons mettre en avant notre processus de développement  collaboratif et obtenir un résultat qui convienne à tout le monde », a affirmé Joe Belfiore.

Il faut dire que nombreuses ont été les plaintes d’utilisateurs quant à leur expérience sur des PC traditionnels à base de Windows 8. Si Windows 10 fait ré-apparaître le bouton démarrer, l’OS propose également une interface familière à laquelle s’ajoutent des fonctions de Windows 8, comme les Live Tiles, permettant de prévisualiser un email ou un feed directement depuis le menu Démarrer.

Selon lui, Microsoft a oté une limite du Microsoft Store lorsque combiné à Windows 8, qui ne le faisait fonctionner qu’en plein écran et était donc optimisé pour les tablettes. Avec Windows 10, « nous pourrez redimensionner le magasin applicatif comme avec l’interface de Windows 7.

Support de l’hybride

Microsoft a également mis en avant les gains offerts par les terminaux hybrides qui fonctionnent soit comme tablette soit comme ordinateur portable, avec pour objectif de se différencier des iPads et autres terminaux bon marché à base d’Android. Pour mieux supporter ces appareils, Microsoft, a indiqué Belfiore, a notamment travaillé sur une technologie baptisée Continuum, qui permet à des applications sous Windows 10 de détecter si une souris ou un clavier est connecté lors de son lancement et de modifier ainsi son comportement.

L’application pourra opérer en deux modes : en plein écran sur un mode tablette ; ou de façon plus traditionnelle comme une application Windows 7, lorsqu’un clavier est utilisé. Cela sera possible via une API. Selon Joe Belfiore, les applications pourront détecter tout type d’entrée, comme les commandes vocales ou les stylets.

Traduit par la rédaction

Pour approfondir sur Administration des postes de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close