Microsoft

Windows 11 : tout ce qu’il faut retenir

La nouvelle version du système d’exploitation client de Microsoft sera disponible le 5 octobre. Mais Windows 10 sera encore pleinement supporté jusqu’en octobre 2025.

Windows 11 sera disponible le 5 octobre. C’est la toute dernière version du système d’exploitation client de Microsoft. Selon l’éditeur, celle-ci doit offrir une interface et une expérience utilisateur simplifiées. Les nouveautés ne manquent pas, avec notamment un nouveau bouton Démarrer et la possibilité de télécharger et exécuter les applications Android sur les machines Windows. Mais Windows 11 est plus que cela.

Quels prérequis ?

L’installation de Windows 11 va nécessiter des machines relativement récentes, globalement conçues et vendues à partir 2019. Les autres devront se contenter de Windows 10, et en particulier de sa version 20H1 ou ultérieure. Windows 11 sera également disponible sur les nouveaux ordinateurs compatibles.

Pour exécuter Windows 11, un processeur 64 bits à au moins deux cœurs, cadencé à plus de 1 GHz est nécessaire. Il doit être épaulé par au moins 4 Go de mémoire vive. Un minimum de 64 Go d’espace de stockage est requis, de même qu’une carte graphique compatible DirectX 12 ou plus, avec un pilote Windows Displays Driver Model 2.0. UEFI est indispensable, mais pas suffisant : la fonctionnalité Secure Boot doit être supportée. Et une puce TPM 2.0 doit être présente sur la machine. Un moniteur de 9 pouces de diagonale, et d’une résolution de 720 p avec 8 bits par canal doit être présent.

graphique de la configuration requise pour Windows 10 et Windows 11

Quelques exigences spécifiques

Certaines fonctionnalités ne seront disponibles que sous certaines conditions :

  • Prise en charge de la 5G. Cette fonctionnalité nécessite un modem compatible 5 G.
  • Auto HDR. Cette fonction nécessite un écran à gamme dynamique élevée (HDR).
  • BitLocker to Go. Cette fonctionnalité, disponible dans les éditions Windows Pro et plus, nécessite une clé USB.
  • Client Hyper-V. Cette fonctionnalité, disponible dans les éditions Windows Pro et plus, requiert un processeur doté de capacités de traduction d’adresses de second niveau (SLAT, Second Level Address Translation).
  • Cortana. Cette fonctionnalité nécessite un microphone et un haut-parleur. Cortana est actuellement disponible sur Windows 11 en Allemagne, en Australie, au Brésil, au Canada, en Chine, en Espagne, aux États-Unis, en France, en Inde, en Italie, au Japon, au Mexique, et au Royaume-Uni.
  • DirectX 12 Ultimate. Cette fonctionnalité est disponible avec les jeux et les puces graphiques compatibles.
  • Vidéoconférence intelligente. Cette fonction nécessite une webcam, un microphone et un haut-parleur (sortie audio).
  • Assistant vocal multiple. Cette fonctionnalité nécessite un microphone et un haut-parleur.
  • Snap layouts. La disposition en trois colonnes nécessite un écran d’une largeur de 1 920 pixels ou plus.
  • Couper et rétablir le son. Pour utiliser cette fonctionnalité à partir de la barre des tâches, une webcam, un microphone et un haut-parleur (sortie audio) sont nécessaires.
  • Son spatial. Cette fonctionnalité nécessite un matériel et un logiciel compatibles.
  • Microsoft Teams. Cette fonctionnalité nécessite une webcam, un microphone et un haut-parleur (sortie audio).
  • Tactile. Cette fonctionnalité nécessite un écran ou un moniteur tactile multipoints.
  • Authentification à deux facteurs. Cette fonctionnalité nécessite l’utilisation d’un code PIN, d’un système biométrique (lecteur d’empreintes digitales ou caméra infrarouge) ou d’un téléphone compatible Bluetooth ou Wi-Fi.
  • Saisie vocale. Cette fonction nécessite un PC équipé d’un microphone.
  • Windows Hello. Cette fonction nécessite un lecteur d’empreintes digitales pour l’authentification biométrique ou une caméra configurée pour l’imagerie infrarouge proche. Les appareils sans capteur biométrique peuvent utiliser Windows Hello avec une clé de sécurité ou un code PIN portable compatible avec Microsoft.

Les fonctionnalités clés de Windows 11

Voici quelques-unes des nouvelles fonctionnalités clés de Windows 11 :

  • Une nouvelle interface qui rappelle macOS, avec un design épuré aux coins arrondis, des couleurs pastel, un menu Démarrer et une barre des tâches centrés.
  • Intégration des applications Android dans Windows 11. Les utilisateurs peuvent télécharger et installer des applications Android depuis l’Amazon Appstore via un Microsoft Store remanié.
  • Accès aux widgets directement depuis la barre des tâches, et possibilité de les personnaliser.
  • Intégration de Teams dans la barre des tâches de Windows 11.
  • Fonctions de la console Xbox dans Windows 11, notamment DirectStorage et Auto HDR.
  • Meilleure prise en charge des bureaux virtuels. Les utilisateurs pourront configurer des bureaux virtuels dans Windows 11 comme ils peuvent le faire avec macOS.
  • La fonction Snap Layouts permettra aux utilisateurs d’organiser plus efficacement leurs applications et leurs fenêtres en les regroupant et en les enregistrant dans la barre des tâches.
  • Microsoft a renforcé la sécurité dans Windows 11, en exigeant du matériel qui permet des protections telles que le chiffrement des périphériques, Secure Boot et la sécurité basée sur la virtualisation, Windows Hello et l’intégrité du code protégée par un hyperviseur. La sécurité assistée par le matériel était facultative dans Windows 10.

Changements dans Windows 11

Microsoft modifie également certaines fonctionnalités dans Windows 11. Ainsi, Cortana sera inclus dans Windows 11, mais il ne sera pas activé par défaut. Microsoft supprime également la fonction de chronologie, mais une fonctionnalité comparable est disponible dans Microsoft Edge.

Des tablettes pourront fonctionner sous Windows 11, mais le système d’exploitation ne proposera pas de mode tablette. Au lieu de cela, Windows 11 aura des fonctionnalités qui offrent une expérience tactile plus intuitive sans avoir besoin d’un mode séparé.

Skype ne sera pas inclus dans les installations à nu de Windows 11. Microsoft remplace Skype par Teams. L’objectif de l’éditeur est d’inciter davantage d’utilisateurs de Teams à utiliser la plateforme de communication en dehors du travail, à des fins personnelles.

Microsoft apporte également quelques changements à la barre des tâches. Par exemple, les utilisateurs ne peuvent plus épingler leur barre des tâches à gauche ou à droite de l’écran. Au contraire, la barre des tâches restera épinglée en bas de l’écran. Les Live Tiles ne seront plus disponibles non plus.

Le mode S ne sera disponible que pour l’édition familiale de Windows 11. Le mode S – une version de Windows 10 – ne permet aux utilisateurs d’exécuter que les applications du Microsoft Store. En mode S, les utilisateurs doivent utiliser le moteur de recherche Bing et le navigateur Web Microsoft Edge.

Que coûte Windows 11 ?

La mise à niveau vers Windows 11 est gratuite pour ceux qui utilisent actuellement des PC Windows 10 avec un système d’exploitation compatible. Microsoft a pour objectif de proposer Windows 11 à tous les appareils compatibles d’ici le milieu de l’année 2022.

Microsoft publiera une version mise à jour de son application PC Health Check avant le lancement de Windows 11. Celle-ci permettra aux utilisateurs de vérifier si leur PC répond aux exigences du système Windows 11. Toutefois, Microsoft continuera à prendre en charge Windows 10 jusqu’au 14 octobre 2025. La mise à niveau vers le nouveau système d’exploitation n’est donc pas obligatoire, du moins dans l’immédiat.

Les mises à jour destinées aux utilisateurs de Windows 10 seront déployées au début de l’année 2022.

À quelle fréquence Windows 11 sera-t-il mis à jour ?

Windows 11 recevra des mises à jour de qualité mensuelles et des mises à jour incrémentielles des produits Windows. Cela inclut des corrections de bugs, des améliorations de fonctionnalités et des corrections de sécurité.

Cependant, il y aura une nouvelle cadence de mise à jour des fonctionnalités pour Windows 11. Ces mises à jour incluent de nouvelles fonctionnalités, ainsi que toutes les mises à jour de qualité précédentes. Microsoft ne publiera qu’une seule mise à jour majeure des fonctionnalités de Windows 11 par an, au cours du second semestre de chaque année civile.

La cadence des fonctionnalités de Windows 11 diffère de celle de Windows 10 : Microsoft publie les mises à jour des fonctionnalités de Windows 10 deux fois par an, autour de mars et septembre.

Pour approfondir sur Windows

Close