Eclipse Digital - Fotolia

Le rachat de Cedexis va permettre à Citrix de doper son offre réseau

En mettant la main sur Cedexis, Citrix va pouvoir compléter son offre d'ADC réseau NetScaler avec une offre SaaS sophistiquée d'optimisation du trafic réseau et de la performance applicative. Le rachat va aussi permettre à l'éditeur d'accélérer le développement de son portefeuille d'offres cloud et multicloud.

Citrix a annoncé cette semaine le rachat de la start-up franco-américaine Cedexis pour un montant non précisé.

Fondé en France en 2009, Cedexis est historiquement associé au marché du CDN, la firme ayant participé à du load balancing entre CDN. Mais la firme s’est progressivement transformée pour devenir l’un des spécialistes mondiaux de l’optimisation de trafic et de la performance des applications.

Le cœur de l’offre de Cedexis s’appuie sur son service de mesure Radar qui collecte et analyse 15 milliards de points de données chaque jour, lui permettant d’avoir une vision détaillée de la performance de près de 150 CDN, 800 plates-formes de cloud privé et de plus de 40 000 plates-formes réseaux opérées par des opérateurs dans le monde.

Les données collectées par Radar sont traitées par la plate-forme SaaS de Cedexis et permettent à la firme d’avoir une visibilité détaillée sur la performance des réseaux et de prendre des décisions de routage de trafic en fonction de ces mesures.

Un savoir-faire reconnu en matière d’optimisation du trafic applicatif des applications web

Interrogé par LeMagIT, Emmanuel Pain, le directeur des ventes EMEA de Cedexis, explique que la société dispose d’une visibilité unique sur les routes de l’internet public. Elle est aussi à même de combiner ces informations avec des mesures synthétiques provenant de ses propres outils ou de solutions tierces.

Cedexis sait par exemple s’interfacer avec les grandes solutions d’APM du marché ou avec des solutions tierces de mesure de performance. Il peut aussi exploiter les informations remontées par des plates-formes de load balancing ou par des ADC locaux tels que les NetScaler de Citrix.

Fort de ces informations, Cedexis est par exemple à même combiner une intelligence réseau locale et distante afin d’optimiser le trafic d’une application spécifique. « Nous pouvons aussi prendre en compte des éléments comme le coût, la consommation d’énergie des datacenters, des principes de saisonnalités » indique Emmanuel Pain. « Tous nos clients utilisent des fournisseurs de cloud ou de CDN. En Fonction de règles capex et opex, on peut basculer le trafic applicatif de l’un vers l’autre ».

Accompagner la transformation des entreprises vers le cloud

Si Citrix ne fournit pas à ce jour de précision sur ses intentions en matière de produits ou de services, Emmanuel Pain confirme que l’acquisition de Cedexis va permettre à l’éditeur densifier l’offre réseau de Citrix en lui apportant une dimension qui n’existait pas dans son portefeuille.

La combinaison de Netscaler et des services Cedexis permet par exemple d’envisager des solutions globales de load balancing, à même de fonctionner en mode hybride. Une autre piste d’intégration est la combinaison des capacités analytiques de la plate-forme réseau de Citrix avec celle de Cedexis afin de rendre plus intelligentes les offres des deux fournisseurs.

L’objectif serait à la fois de servir les besoins des applications « legacy » mais aussi ceux des applications modernes utilisant des architectures de type microservices.

Côté Citrix, Alexandre Le Coq, le responsable de la communication de l’éditeur, explique que le rachat s’inscrit dans la stratégie de l’éditeur de développer ses offres cloud et d’accompagner ses clients dans leur transformation vers le cloud. « Nous sommes à un moment charnière, où le business model de citrix évolue. Cedexis va devenir un élément de l’offre de service disponible uniquement sous forme de service cloud. Cela participe d’une transformation abordée il y a deux ans, qui doit nous amener à devenir un acteur majeur du cloud ».

Des pistes d’intégration multiples entre les offres de Cedexis et de Citrix

Si les offres des deux sociétés devraient continuer à être commercialisées en l’état dans un premier temps, l’intégration des offres des deux sociétés sera à surveiller de près, car elle a le potentiel d’améliorer de façon significative leurs offres respectives.

Citrix, par exemple, a commencé à s’intéresser au marché du SD-WAN. En combinant ses solutions avec les informations collectées par Cedexis, la firme pourrait par exemple proposer à ses clients un service unique d’optimisation de routage entre leurs différents sites mais aussi vers le web.  

La combinaison des capacités de Netscaler et de Cedexis pourrait aussi permettre à Citrix de proposer aux entreprises des services sophistiqués d’optimisation de trafic et de « least cost routing » en mode « multi-cloud » — c’est-à-dire entre leurs datacenters, mais aussi entre leurs datacenters et les infrastructures qu’elles déploient dans les grands cloud public. Le tout combiné à des services sophistiqués de sécurité, un marché sur lequel Citrix a commencé à déployer ses premiers pions l'an passé autour de Netscaler.

Enfin, une autre piste envisageable est une offre renforcée à destination des fournisseurs de services désireux d’optimiser la performance des applications qu’ils délivrent à leurs clients que ce soit pour des applications B2B ou B2C.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close