Samsung

Mobilité : Samsung poursuit son offensive en entreprises

La version 3.0 de sa solution de sécurisation des terminaux mobiles, Knox, unifie ses API avec celles d'Android Enterprise. Le constructeur présente également une nouvelle station dock.

Samsung vient de profiter de l’ouverture du Mobile World Congress, qui se déroule cette semaine à Barcelone, pour présenter ses nouveaux smartphones Galaxy S9 et S9+. Au programme, principalement, un nouveau dispositif de capture de photographies et de vidéos, mais ce n’est pas tout.

Car le Coréen poursuit son opération de séduction des entreprises. Il proposera ainsi une édition entreprise du S9, avec garantie sur la mise à disposition des mises à jour de sécurité et personnalisation autour de Knox, sa solution de sécurisation des terminaux mobiles.

En outre, Samsung s’applique à continuer d’affiner matériel et logiciel autour de Dex, sa station dock visant à permettre d’utiliser son smartphone comme un poste de travail. Citrix et VMware s’étaient déjà appropriés sa première déclinaison l’an passé.

Knox 3.0 et l’unification

Mais la plus importante nouveauté est peut-être à chercher du côté de Knox : sa version 3.0, dévoilée mi-janvier, doit unifier les API de la solution de sécurisation avec Android Enterprise. Le lancement des nouvelles API de Google n’a pas manqué de semer une certaine confusion, conduisant à poser des questions telles que « quelles sont les différences ? » ou « lesquelles choisir ? »

Knox a toujours profité de fonctionnalités matérielles et logicielles assurant sa différentiation d’Android Enterprise. Mais ce dernier a muri et nombre de fonctionnalités pour l’administration des terminaux (MDM) et l’isolation entre professionnel et personnel sont redondantes. Par exemple, pour administrer les applications mobiles (MAM), que choisir ? Un profil professionnel Android Enterprise, ou un Knox Workspace ?

Pour répondre à cela, Knox 3.0 apporte ce que Samsung appelle Unification : pour tous les cas où les API Knox et Android Enterprise sont très similaires, les plateformes d’EMM utiliseront simplement celles de Google. Celles de Knox qui sont redondantes resteront supportées pour le moment, mais elles ont vocation à être dépréciées.

Pour utiliser les fonctionnalités offertes par Knox au-delà de celles exposées par Android Enterprise, il faudra activer une licence Knox Premium. Et cela s’applique tant pour les contrôles MDM centrés sur le terminal, que pour les contrôles MAM. Dès lors, il n’est plus question de choisir quoi utiliser, puisqu’il n’y aura plus de redondance entre APIs et conteneurs.

Knox 3.0 Unification est intimement lié à Android 8.0 Oreo et sera donc disponible avec les S9 et S9+, ainsi que les autres Samsung Galaxy lorsqu’ils recevront leur mise à jour. Samsung s’attend à ce que les éditeurs d’EMM mettent à jour leurs agents pour supporter les APIs combinées, ainsi que la manière dont sont présentées les politiques dans leurs consoles d’administration. Sur les terminaux, la mise à niveau devrait être transparente, puisque les APIs précédentes seront encore supportées.

Mais alors que Google a récemment annoncé l’enrôlement des terminaux sans passage par le service informatique, Samsung conserve ses programmes Knox Mobile Enrollment, Configure et Customization. Ils s’appuient sur des partenariats avec opérateurs et distributeurs que le Coréen n’entend modifier à ce stade.

DeX et Knox 3.1

En plus des S9 et S9+, Samsung a présenté une nouvelle station dock Dex. Cette fois-ci horizontale, elle permet d’utiliser le smartphone comme un trackpad ou un clavier, et laisse le port jack accessible. Mais cette station continue d’embarquer un ventilateur et l’utilisation du mode Dex n’est toujours pas possible sans le boîtier.

Sur le plan logiciel, le nouveau Dex supporte des résolutions plus élevées – 2560x1440, 1920x1080 et 1600x900. Les S8 et Note 8 pourront profiter des nouvelles fonctionnalités Dex après passage à Android Oreo.

Knox 3.1 propose plus de contrôles MDM sur l’environnement Dex, y compris les raccourcis pour les applications, la personnalisation graphique, la gestion du réseau (préférer une connexion Ethernet lorsqu’elle est disponible), ou encore les applications qui peuvent s’afficher sur grand écran lorsque l’appareil est connecté au dock. Knox 3.1 doit en outre apporter des contrôles plus granulaires sur les permissions du profil professionnel.

Samsung fait ainsi la démonstration de son engagement dans la durée autour de Dex, pour en faire un véritable outil d’entreprise. Et il pourrait effectivement trouver sa place pour de nombreux cas d’usage, dans le monde de la vente de détail, par exemple, ou encore de la santé. Partout, en fait, où des personnes sont mobile une grande partie du temps, mais sont occasionnellement amenées à travailler de manière plus sédentaire, à un endroit qui pourrait être équipé d’un dock.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close