AIRI : Pure Storage annonce une solution convergée pour l'IA et le Machine Learning

Le spécialiste des systèmes de stockage Flash a profité de la GPU Technology Conference de Nvidia pour officialiser la disponibilité d'AIRI, une solution convergée couplant ses baies FlashBlade à des noeuds de calculs DGX-1 de NVidia. L'objectif est de délivrer une infrastructure clés en main pour le Machine Learning et l'IA.

Pure Storage a profité de l’ouverture de la GPU Technology Conference de Nvidia pour dévoiler une appliance prête à l’emploi destinée au marché du machine learning, du calcul et de l’IA.

Baptisée AIRI (pour AI Ready Infrastructure), cette appliance combine les nœuds de calcul GPU DGX-1 de Nvidia avec les baies de stockage NAS en mode scale-out FlashBlade du constructeur. Le tout est interconnecté via des commutateurs 100Gigabit Ethernet signés Arista Networks.

Pure Storage présente AIRI comme une solution convergée pour les entreprises à la recherche d’infrastructures « sur étagère » pour le machine learning et le deep learning. « Dans ce monde, nos clients sont un peu livrés à eux-mêmes. Les logiciels sont largement libres et les entreprises rencontrent des problèmes d’optimisation et de tuning qui requièrent de l’expertise et de l’attention » explique Gabriel Ferreira, le directeur technique de Pure Storage France.

Selon lui, de nombreuses entreprises tâtonnent en assemblant des systèmes combinant des serveurs des GPU et du stockage et sont amenées à fréquemment modifier leur infrastructure lorsqu’ils passent d’une phase de découverte et de test à une phase de production. AIRI a été conçu pour leur permettre de gagner du temps en proposant une solution certifiée, validée et prétestée à même de répondre aussi bien à des besoins de développement qu’à des besoins de production. L’appliance est née des travaux menés par Pure avec plusieurs de ses clients qui avaient commencé à combiner des systèmes Nvidia avec des baies FlashBlade.

Une solution convergée optimisée pour la performance

L’un des problèmes auxquels sont fréquemment confrontées les entreprises est d'alimenter les DGX-1 en données. Ces systèmes ne peuvent en effet délivrer leur plein potentiel que si le stockage qui leur est associé est à même de délivrer des données à un débit suffisamment élevé pour soutenir la performance des GPU. Grâce à ses performances et à ses aptitudes au scale-out, FlashBlade est la réponse à ses problèmes, selon Pure Storage.

Concrètement, l’appliance peut agréger jusqu’à 4 nœuds DGX-1V (soit 32 GPU de classe « Volta » couplés à 8 CPU Xeon Intel) et jusqu’à 5 baies FlashBlade le tout relié via une fabric redondante à base de commutateurs 100 Gigabit Ethernet.

Point intéressant, le lancement d’AIRI coïncide avec l’annonce du support du 100 Gigabit RDMA par Nvidia. Jusqu’à présent, les DGX-1 ne supportaient en effet que des connexions Infiniband. Mais comme l’explique Gabriel Ferreira, le 100 Gigabit est en train de s’imposer comme l’interface de connexion standard dans les datacenters.

En France, AIRI sera distribuée par PNY, qui commercialisait déjà les DGX-1 de Nvidia. Le support de la solution sera assuré en niveau 2 par Pure Storage qui jouera le rôle de point de contact unique afin d’éviter les effets de Ping-pong entre supports que peuvent connaître les clients qui assemblent eux-mêmes une solution en utilisant des fournisseurs disparates.

Côté tarifaire, Pure Storage ne nous a pas fourni d’indications, mais une appliance DGX-1 pleinement configurée avec huit modules Tesla V100 a un prix public de 149 000 $. Une appliance FlashBlade est facturée environ 1 $ par Go utile. Selon le nombre de nœuds DGX-1 et la capacité FlashBlade installée, un système AIRI peut donc très facilement passer la barre du million de dollars et aller bien au-delà…

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close