Windows 10 : la mise à jour d’octobre suspendue pour cause de pertes de fichiers

Microsoft a été amené à interrompre la distribution de la mise à jour d’octobre de son système d’exploitation client après que des utilisateurs ont constaté la disparition de fichiers à la suite de son installation.

Microsoft a suspendu la distribution de la mise à jour d’octobre 2018 de son système d’exploitation client, Windows 10. Cette décision intervient après une série de témoignages d’utilisateurs faisant état de pertes de fichiers.

Dans une déclaration portant sur cette mise à jour, l’éditeur explique « faire une pause dans la distribution de Windows 10 vers 1809 pour tous les utilisateurs » pendant qu’il enquête « sur des rapports isolés d’utilisateurs à qui il manque des fichiers après la mise à jour ».

Les systèmes d’exploitation concernés sont Windows 10 version 1809, Windows Server version 1809, Windows 10 IoT Core version 1809, Windows 10 Enterprise LRSC 2019, et Windows Server 2019.

Le défi, pour les clients entreprises de Microsoft, est que Windows 10 a été présenté comme un moyen d’appréhender les mises à jour du système d’exploitation comme un service managé. Certains parlent d’informatique « toujours verte », ou evergreenen anglais. Comprendre : toujours au mieux de sa fraîcheur.

Dans un rapport commandé par Computacenter, Lionel Lamy, d’IDC, résumait ainsi l’approche : « passer à Windows 10, au modèle evergreen, où le système d’exploitation est mis à jour en continu et consommé comme un service, est un changement majeur pour n’importe quelle organisation ».

Il soulignait au passage que « les changements apportés par le modèle evergreens’étendent au-delà de Windows 10. Ils affectent l’ensemble de la pile Microsoft, la plateforme et son infrastructure sous-jacente complètes, ainsi que le reste l’environnement applicatif utilisé dans l’entreprise ».

Dans son rapport, publié en 2017, Lionel Lamy soulignait l’un des enjeux du sujet : « planifier des tests réguliers sur l’ensemble de la pile applicative, et assurer que les services seront sûrs, disponibles et optimisés, sera difficile. Le test des applications et de l’infrastructure, jusqu’à la mise en production, doit devenir un processus plus fluide et plus continu ».

Mais voilà, comme cette mise à jour 1809 l’illustre, donner à Microsoft un contrôle complet sur la mise à niveau du système d’exploitation, comme pour les smartphones, peut conduire à des problèmes difficiles à anticiper. Heureusement tout de même que les entreprises ont le choix entre plusieurs options pour conserver un certain contrôle sur ces mises à jour.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close