Jakub Jirsák - stock.adobe.com

Fort de l’offre de Gemalto, Thales se sépare de nCipher

Le Français avait acquis ce spécialiste britannique des modules de sécurité matériels en 2008. Mais c’était avant le rachat de Gemalto et de ses modules hérités de SafeNet.

Le spécialiste des modules de sécurité matériels (HSM) nCipher vole à nouveau de ses propres ailes. Il est désormais dissocié du groupe Thales dans l’attente d’un rachat par un tiers, comme il l’indique dans un communiqué de presse.

Thales avait fait l’acquisition de nCipher en 2008 pour 100 M$. Mais voilà, depuis, il a racheté Gemalto, fin 2017 pour 4,8 Md$. Et avec celui-ci, il a mis la main sur les technologies de SafeNet, et en particulier ses HSM. Gemalto l’avait racheté à l’été 2014, pour 890 M$.

Et justement, plusieurs autorités de régulation, et la commission européenne, n’ont pas forcément vu d’un très bon œil la concentration induite par cette opération sur un marché déjà restreint des HSM. La concurrence que pouvaient se faire Thales et Gemalto sur ce marché étant ainsi appelée à s’éteindre.

En outre, la commission européenne a estimé que les offres de HSM virtualisé proposées par les fournisseurs de services cloud n’étaient pas marquées par une forte concurrence et ne risquaient pas de l’être de sitôt : « par conséquent, en réduisant le nombre d'acteurs sur le marché des HSM à usage général et en diminuant les incitations de l'entité issue de la concentration à une concurrence effective, l'opération telle que notifiée était susceptible d'entraîner des prix plus élevés, un choix plus restreint pour les clients et moins d'innovation ». 

De fait, de nombreux fournisseurs de services cloud proposant à leurs clients de gérer leurs propres clés de chiffrement s'appuient sur l'offre ad hoc d'Amazon, KMS, lancé en 2013 en s'appuyant sur les HSM de SafeNet, à l'instar de Box

Sans surprise, Thales indique que la filialisation de nCipher vise à préserver la concurrence et à assurer la continuité de l'innovation sur le marché des HSM à usage général, la sécurité offerte par les systèmes de nCipher, sous la marque nShield, devant jouer un rôle de premier plan.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close