Jakub Jirsák - stock.adobe.com

Symantec remanie sa direction

L’éditeur de produits et solutions de sécurité cherche un nouveau Pdg en remplacement de Greg Clarks et vient de débaucher le directeur financier de Logitech. Le tout sur fond de résultats décevant sur le segment entreprises.

Symantec vient d’annoncer le départ, effectif immédiatement, de son Pdg Greg Clark, qui abandonne au passage son poste au conseil d’administration. Celui-ci avait pris ses fonctions dans la foulée du rachat de Blue Coat en 2016. Cette opération à plus de 4,5 Md$ marquait le début de l’exécution d’une stratégie consistant à renforcer la sécurité des données et des terminaux à l’heure du cloud, concrétisée par le lancement d’une offre intégrée combinant passerelle Web sécurisée (SWG), passerelle d’accès cloud sécurisé (CASB), sécurité mobile et isolation du rendu Web, en juin 2018, le service Web Security Service, ou WSS. A cela, Symantec ajoutait alors des fonctionnalités optionnelles, comme l’analyse en ligne des exécutables suspects et la prévention des fuites de données (DLP), le tout de manière intégrée à SEP – pour les postes de travail traditionnels et mobiles.

Mais voilà, tous ces efforts n’ont pas forcément été appréciés à la valeur à laquelle Symantec l’aurait souhaité. A l’occasion de l’annonce des résultats de son exercice 2019, clos le 29 mars dernier, Richard S. Hill, tout juste nommé Pdg par intérim, l’a reconnu : « le chiffre d’affaires [du segment entreprises] a été en-deçà de nos prévisions […] malgré cette faiblesse, nous gardons confiance en notre stratégie de Cyber Défense Intégrée, qui a produit un portefeuille produits robuste et compétitif ». L’histoire ne dit pas si Greg Clark s’est vu donner la possibilité d’établir ce bilan lui-même ou s’il a été poussé vers la porte trop fermement pour cela.

Mais Daniel Schulman, président du Conseil d’administration de l’éditeur l’assure, dans un communiqué de presse : « Greg [Clark] et le Conseil se sont rejoints pour dire que le temps est venu pour changer de leadership et nous sommes confiants dans la capacité de Rick [Hill] à piloter l’entreprise tandis que nous travaillons à l’identification d’un CEO permanent ». Et d’exprimer la reconnaissance du Conseil envers Greg Clark pour « sa contribution à notre entreprise depuis qu’il en est devenu Pdg ».

Parallèlement, Symantec a annoncé le recrutement de Vincent Pilette, directeur financier de Logitech et ancien vice-président de de HPE en charge des finances de l’activité serveurs, stockage et réseau. Vincent Pilette prendra ses fonctions de vice-président exécutif et directeur financier de l’éditeur le 21 mai. Sa nomination fait suite au départ de Nicholas Noviello annoncé fin janvier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close