WavebreakmediaMicro - Fotolia

Aptare : un turbo analytique pour Veritas

Veritas vient d’annoncer le rachat d’Aptare pour muscler ses capacités analytiques. Aptare IT Analytics sera fondu à NetBackup et Backup Exec. Sa commercialisation en tant que produit autonome est également au programme.

Veritas, le spécialiste de la protection des données, a décidé aujourd'hui de renforcer ses capacités d'analyse et de monitoring. Et cela se fera via le rachat d’un expert du genre : Aptare.

Le montant  de la transaction n’a pas été dévoilé car les deux sociétés sont privées. Même si finalement Veritas est un fournisseur qui génère plusieurs milliards de dollars par an et Aptare est un acteur plus petit du monde du stockage.

Aptare développe notamment Aptare IT Analytics, une suite qui comprend plusieurs briques de la marque : Storage Management Suite, Backup Manager, Capacity Manager, Fabric Manager, File Analytics, Replication Manager et Virtualization Manager. Sa vocation est de fournir des analyses prédictives au niveau du stockage et d'aider les entreprises à répondre aux exigences de conformité et de SLA (Service Level Agreement).

Selon Veritas, la technologie Aptare doit ainsi améliorer les capacités analytiques et de reporting de Veritas pour les données, qu’elles soient sur site et dans le cloud public. Mais un point clé est le fait que Veritas compte également développer une plateforme commune de reporting pour tous les types de données, aussi bien celles stockées sur bande, sur disque et dans des environnements multi-cloud.

Selon une FAQ publiée sur le site Web de Veritas, la technologie d’Aptare sera utilisée dans les applications de protection des données de Veritas NetBackup et Backup Exec, ainsi que dans InfoScale pour les données sur site et dans le cloud.

Pour l'instant, Veritas entend conserver la marque Aptare et continuera à la vendre IT Analytics en tant que produit autonome.

Selon cette même FAQ, « sur le long terme, l'acquisition d'Aptare va renforcer le portefeuille de reporting et analytique de Veritas. Cela profitera aux clients qui comptent sur nous pour leur fournir des informations unifiées et leur permettre d'optimiser leurs investissements dans l’infrastructure et le data center ».

Rick Clark a fondé la société Aptare, en Californie, en 1993. Il en est resté le Pdg jusqu'à l'acquisition de Veritas. Veritas n'a pas indiqué quel rôle Rick Clark jouera chez Veritas.

Selon la société,  plus de 200 rapports standards sont inclus dans ses solutions. Ils servent de base à des rapports plus personnalisés.

Cette approche a permis à Aptare de nouer des partenariats avec plusieurs grands fournisseurs IT. Hitachi Vantara vend Aptare IT Analytics en tant qu'Hitachi Storage Viewer dans le cadre d'un contrat OEM. Aptare fait également partie du programme Hewlett Packard Enterprise Technology Partner Program et vend une solution Backup Manager pour ServiceNow.

Symantec, cadre de la sécurité, a vendu Veritas au groupe Carlyle pour 7,4 milliards de dollars en janvier 2016, plus de 10 ans après son acquisition pour 13,5 milliards de dollars. Les dirigeants de Veritas avaient d’ailleurs confirmé que la société ne s’était jamais bien adaptée à Symantec, et ont travaillé à lui redonner sa substance en tant qu'entreprise autonome. La société a généré plus de 2 milliards de dollars de revenus en 2018, affirment ces mêmes dirigeants.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close