Syda Productions - stock.adobe.com

Data for Good : partager vos données pour lutter contre l’épidémie ? C’est possible

Le Français Dawex sort bénévolement une plateforme d’échanges avec le soutien de Deloitte. COVID-19 Data Exchange veut faciliter la circulation de données critiques entre organisations publiques et privées pour freiner l’épidémie. Vous pouvez participer.

Pro Bono. Dawex, la plateforme d’origine française dédiée à l’échange de données entre organisations, vient de lancer une initiative « pour le bien public » baptisée COVID-19 Data Exchange. « En réponse au besoin de partage de données souligné par l’Organisation mondiale de la Santé et l’Union européenne », souligne le communiqué de l’éditeur.

Suite de l'article ci-dessous

Le projet est soutenu par Deloitte.

Mathieu Colas, associé du cabinet d’audit, estime que « des milliers d’acteurs sont aujourd’hui prêts à partager leurs sources de données, immédiatement, et gratuitement », mais que cette velléité est contrecarrée par un manque de confiance sur la manière dont ces sources seront utilisées.

Pour créer cette confiance, Deloitte va mettre à disposition une équipe d’experts data et santé « pour accompagner cet élan collectif avec le soutien de la technologie Dawex », explique Mathieu Colas.

Une place d’échanges aux acteurs vérifiés

Concrètement, la plateforme permettra l’échange de données « non personnelles, mais critiques pour freiner l’épidémie COVID-19 » et limiter son impact économique.

COVID-19 Data Exchange sera ouvert à une large gamme d’entreprises et d’organisations :

  • scientifiques
  • hôpitaux et organismes de santé
  • laboratoires pharmaceutiques
  • grande distribution
  • sociétés de transport et de logistique
  • industriels et distributeurs d’équipements spécialisés
  • sociétés de conseil
  • entreprises technologiques et les startups Health Tech
  • banques et assurances
  • organisations sanitaires mondiales et régionales
  • agences gouvernementales
  • municipalités et autres services publics

Tous ces secteurs pourront accéder, publier et échanger de multiples sources dans le monde entier.

Point très important, cette place d’échange permettra aux acteurs de garder un contrôle total sur les données qu’elles partagent, « en décidant avec qui elles les partagent, et en gardant une traçabilité de tous les échanges », assure Dawex.

Autre point important pour créer la confiance, seuls les participants d’organisations publiques et privées ayant fait l’objet d’une vérification seront autorisés à accéder à COVID-19 Data Exchange « afin de garantir la confidentialité et la pertinence des échanges ».

Si vous souhaitez participer à cette initiative, les inscriptions se déroulent sur cette page.

Pour approfondir sur Applications métiers

Close