BillionPhotos.com - Fotolia

Sécurité : les dépenses n’en finissent pas de croître

Selon Gartner, le marché de la sécurité informatique devrait enregistrer une croissance de 12,4 % en 2018, pour atteindre 114 Md$. Il y a quelques mois, IDC anticipait une progression de plus de 10 % à 91,4 Md$.

Le marché de la cybersécurité semble s’affoler. Mi-juin, IDC le voyait progresser de plus de 10 % cette année pour atteindre 91,4 Md$. Selon le cabinet, la barre des 120 Md$ devait être franchie d’ici à 2021. Mais pour Gartner, ce seuil sera probablement déjà dépassé dès 2019 : l’an prochain, une croissance de 8,7 % propulserait le marché à 124 Md$. Et pour cause : le cabinet anticipe une croissance de 12,4 % cette année, à 114 Md$.

Pour Siddarth Deshpande, directeur de recherche chez Gartner, l’explication est à chercher dans la pénurie persistante de compétences et dans les évolutions réglementaires comme le règlement général de protection des données (RGPD) en Europe : deux facteurs qui renforcent la pression sur des RSSI qui « se démènent pour aider leurs organisations à utiliser de manière sûre des plateformes technologiques [devant leur permettre] d’être plus compétitives et de faire croître l’activité ». Pour lui, « la sécurité et la gestion du risque doivent constituer une part critique de toute initiative numérique ».

En fait, selon Gartner, au moins 30 % des entreprises vont investir dans des services de conseil et de mise en conformité RGPD d’ici à la fin 2019. Car cela se confirme : l’échéance du 25 mai dernier n’a en fait constitué qu’un point de départ. La gestion du risque et les questions de confidentialité au sein des initiatives de transformation numérique devront en outre motiver des dépenses supplémentaires en services liés à la sécurité pour 40 % des entreprises, d’ici à la fin 2020.

Sans trop de surprise, ce sont les services de sécurité qui sont appelés à se tailler la part du lion, à près de 59 Md$ en 2018, puis plus de 64 Md$ en 2019. Vient ensuite la protection de l’infrastructure, à plus de 14 Md$ cette année, et plus de 15 Md$ l’an prochain. Les équipements de sécurité réseau devrait attirer près de 12,5 Md$ de dépenses en 2018, et plus de 13,3 Md$ en 2019.

Tout juste derrière se place la gestion des identités et des accès, un segment qui devrait osciller autour de 10 Md$ cette année et la prochaine.

Loin derrière viennent ensuite les solutions de gestion intégrée des risques, de sécurité des données, de protection des applications et encore, en véritable parent pauvre du marché, la sécurité du cloud. Mais ce qui ne s’apparente encore là qu’à une niche, à 304 M$, apparaît appelé à croître rapidement pour flirter avec les 460 M$ en 2019.

Pour approfondir sur Gestion de la sécurité

- ANNONCES GOOGLE

Close