Cisco rachète Piston et sa matière grise OpenStack

Cisco veut simplifier le déploiement et le provisioning de cloud OpenStack en se payant le système Piston CloudOS. Le groupe récupère également l’un des créateurs d’OpenStack.

Afin d’assoir un peu plus sa position sur le marché et d’assurer sa mue d’équipementier réseau vers fournisseurs de Cloud, Cisco a une fois de plus décidé d’activer le levier de la croissance externe. Après avoir racheté MetaCloud, le groupe a aujourd’hui jeté son dévolu sur la société californienne Piston Cloud Computing, pour un montant non communiqué. Objectif : compléter sa vaste stratégie d’interconnexion multi-cloud, dite InterCloud, d’une brique technologique censée faciliter l’installation et le déploiement de Cloud OpenStack. Pour au final, accélérer l’adoption du framework de Cloud, souvent freiné par le manque de compétences dans les entreprises.

Les deux sociétés ne sont pourtant pas inconnues. En 2014, Cisco avait en effet investi  dans Piston quelque 8 millions de dollars afin de soutenir sa croissance.  Et pour cause : Piston symbolise presque à lui seul le monde OpenStack. Son fondateur Joshua McKenty a contribué au développement d’OpenStack alors qu’il était employé la NASA – OpenStack est le fruit d’une collaboration entre la NASA et RackSpace.

Un OS pour gérer des déploiements en cluster

Piston a bâti son modèle économique sur le développement d’un produit baptisé Piston CloudOS. Derrière, l’idée de proposer un OS transversal et unifié capable de gérer des déploiements type sur un cluster de serveurs de commodité. A l’origine, spécialisé sur le déploiement OpenStack, la société a étendu sa technologie au support d’autres frameworks clés : Hadoop, Spark, Yarn, Docker Swarn, ou encore Kubernetes et Mesos. L’objectif est donc de simplifier les déploiements de clusters, reposant sur ces grandes tendances de l’ IT. Selon la société, Piston CloudOS permet certes le déploiement de ces services en quelques minutes mais propose aussi des fonctions d’administration, d’allocation dynamique de ressources et d’optimisation de clusters.

Outre la matière grise OpenStack de Piston, Cisco se paie ainsi une solution capable de fluidifier les déploiements OpenStack et de services adjacents. Cela sera couplé à la propre distribution du framework chez Cisco. « L’expertise OpenStack et d’ingénierie de systèmes distribués de Piston va améliorer nos capacités liées à l’automatisation du Cloud, la disponibilité et la scalabilité. Le rachat de Piston complète notre stratégie Intercloud en apportant une dimension opérationnelle supplémentaire à l’infrastructure qui motorise Cisco OpenStack Private Cloud », explique Hilton Romanski, à la tête du Business Development chez Cisco, dans un billet de blog.

Piston rejoindra les équipes Cloud Services de Cisco.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close